Organisateurs et partenaires

  • Afrique de l'ouest

Cette conférence est organisée par le CTA, le ROPPA, le ROAC et l’AFRACA sous le parrainage du Ministère de l’Agriculture du Burkina Faso, et l’égide des institutions sous-régionales CEDEAO et UEMOA. Collaborent également à cet événement les partenaires suivants, impliqués dans la politique agricole ouest africaine : le Trade Hub (USAID/West Africa’s Trade and Investment Hub), l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest CSAO/OCDE, le Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), l’Union européenne (UE) et le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA)

Le CTA est une institution internationale conjointe des États du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l'Union européenne (UE). Il intervient dans les pays ACP pour améliorer la sécurité alimentaire, la résilience et la croissance économique à travers des innovations durables dans le domaine agricole. Le CTA opère dans le cadre de l'Accord de Cotonou et est financé par l'UE.

Site Web du CTA

 

Le Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)

Le ROPPA est une initiative propre aux organisations paysannes et de producteurs agricoles de l'Afrique de l'Ouest. Il regroupe 13 organisations paysannes nationales (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Sénégal, Sierra Leone et Togo) et des organisations paysannes associées (Cap Vert et Nigeria).

Le ROPPA a pour mission de « favoriser le développement des exploitations familiales et de l'agriculture paysanne tout en maîtrisant les politiques liées à la libéralisation des économies nationales et à la mondialisation des échanges commerciaux ». Dès sa création en juin 2000, à Cotonou, le ROPPA s'est positionné comme l'outil de défense et de promotion des exploitations familiales qui constituent le principal système de production agrosylvopastoral en Afrique de l'Ouest. Son fonctionnement repose, entre autres, sur la solidarité paysanne qui associe toutes les catégories d'organisations paysannes et de producteurs agricoles dans chaque pays et qui les soutient ainsi que leurs membres dans la reconnaissance de leur identité, de leurs droits et de leurs rôles.

Site Web du ROPPA 

 

Le Réseau ouest-africain des céréaliers (ROAC)

Le ROAC a été constitué en 2013 en tant qu'interprofession régionale regroupant les acteurs du secteur des céréales de neuf pays d'Afrique de l'Ouest.

Grâce à son réseau d'acteurs privés et à sa vocation de promotion de la compétitivité du secteur céréalier ouest-africain, le ROAC est un acteur stratégique pour la mise en œuvre des différentes politiques publiques dans le secteur agricole, commercial et industriel de la région en général et plus spécifiquement du Projet d'appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest.

Site Web du ROAC 
Blog du ROAC 

 

L'Association africaine de crédit rural et agricole (AFRACA)

L'Association africaine de crédit rural et agricole (AFRACA) est une association régionale de banques centrales, commerciales, agricoles, institutions de microfinance et programmes nationaux portant sur le financement agricole et rural en Afrique. La vision de l'Association est une Afrique rurale dont les populations ont accès à des services financiers durables pour leur développement économique.

L'AFRACA a été créée en 1977, aux côtés d'institutions similaires dans le monde entier, pour promouvoir et coordonner des projets de financement rural et agricole dans leurs régions respectives. Le secrétariat de l'AFRACA est établi à Nairobi, au Kenya, où l'association a été enregistrée en vertu de la loi de coordination des ONG en 1981 et a obtenu un statut diplomatique en 2003.

Site Web d'AFRACA

 


Sous la Parrainage du

Ministère de l'Agriculture du Burkina Faso

Site Web du Ministère

  


Sous l’égide des institutions sous-régionales 

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a pour mission de promouvoir l'intégration économique dans toute la région. Il s'agit d'un groupe régional de quinze pays d'Afrique de l'Ouest, y compris le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, la Sierra Leone, le Sénégal et le Togo.

Considérée comme l'un des piliers de la Communauté économique africaine, la CEDEAO a été créée pour promouvoir l'idéal d'autosuffisance collective de ses Etats membres. La CEDEAO vise également à créer un bloc commercial unique par le biais de la coopération économique. La CEDEAO a pour vision de créer une région sans frontières au sein de laquelle la population a accès à des ressources abondantes et est capable de les exploiter dans un environnement durable.

Site Web de la CEDEAO

 

L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)

Créée en 1994 à Dakar, l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a pour objectif essentiel, l'édification, en Afrique de l'Ouest, d'un espace économique harmonisé et intégré, au sein duquel est assurée une totale liberté de circulation des personnes, des capitaux, des biens, des services et des facteurs de production, ainsi que la jouissance effective du droit d'exercice et d'établissement pour les professions libérales, de résidence pour les citoyens sur l'ensemble du territoire communautaire.

Huit Etats côtiers et sahéliens, liés par l'usage d'une monnaie commune, le Franc CFA et bénéficiant de traditions culturelles communes, composent l'UEMOA : le Bénin, le Burkina, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Site Web de l'UEMOA 

 


Organisations partenaires impliquées dans la politique agricole ouest-africaine

Le Trade Hub (USAID/West Africa’s Trade and Investment Hub)

Le Trade Hub aide les agriculteurs et les entreprises de la région à attirer des investissements et à stimuler le commerce. L'organisation renforce la capacité des agriculteurs et des entreprises d'Afrique de l'Ouest à être concurrentielles dans des chaînes de valeur régionales et mondiales à fort potentiel, tout en s'attaquant aux contraintes et barrières présentes au niveau des frontières commerciales de la région.

Pour élargir l'accès au financement et à l'investissement dans les chaînes de valeur cibles, le Trade Hub facilite les relations entre les entreprises et les institutions financières.

Site Web de Trade Hub

 

L'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA)

AGRA est une alliance pour les agriculteurs africains qui ont besoin de solutions africaines conçues pour répondre à leurs besoins spécifiques en matière d'environnement et d'agriculture afin d'augmenter durablement la production et de leur permettre d'accéder à des marchés agricoles en croissance rapide.

La vision d'AGRA est simple : l'Afrique peut se nourrir elle-même et peut aussi nourrir le monde en transformant l'agriculture en entreprise prospère. Depuis près de 10 ans, le travail de AGRA dans 18 pays d'Afrique se concentre sur des problèmes distincts liés à la production de semences, à la salubrité des sols et aux marchés agricoles. AGRA investit dans l'agriculture familiale. Tous ses travaux ont lieu en partenariat avec des agriculteurs, des organisations paysannes, des leaders communautaires, des chercheurs agricoles, des gouvernements nationaux et locaux, des entreprises, des groupes de la société civile, des organisations philanthropiques, des organisations internationales et des pays donateurs.

Site Web de AGRA

 

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OECD)

Le Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest est une plateforme internationale de dialogue politique et d'analyses dédiée aux enjeux régionaux en Afrique de l'Ouest. Sa mission est d'accroître l'efficacité de l'action régionale dans l'espace commun et interdépendant constitué par les 17 pays de la CEDEAO, de l'UEMOA et du CILSS. Créé en 1976, le Club est la seule entité internationale exclusivement dédiée à la coopération régionale en Afrique.

Plus de 100 parties prenantes participent aux plateformes du Club : gouvernements des pays ouest-africains et des pays membres de l'OCDE, organisations régionales, associations professionnelles et de la société civile, partenaires de développement bilatéraux et multilatéraux et centres de recherche. Sous la direction des membres du Club, le secrétariat produit des analyses factuelles, innovantes et prospectives, facilite le dialogue, le partage de connaissances et la recherche de consensus et élabore des recommandations politiques. Basé à l'OCDE, le secrétariat fait valoir la voix de l'Afrique de l'Ouest dans les forums mondiaux.

Site Web du CSAO

 

Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Le Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel a été créé en 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe de nos jours treize États membres dont : 8 États côtiers (Bénin, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo) ; 4 États enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et 1 État insulaire (Cap Vert).

Il a pour mandat de s'investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.

Site Web du CILSS 

 

Union Européenne (UE)

L'Union européenne est une union politique et économique unique au monde entre 28 pays couvrant une bonne partie du continent européen. Ce qui avait commencé comme une union purement économique s'est transformé en une organisation englobant de nombreux domaines politiques, tels que le climat, l'environnement, la santé, les relations extérieures et la sécurité, la justice et les migrations. Pour refléter cette évolution, la Communauté économique européenne (CEE) a changé de nom pour devenir l'Union européenne (UE), en 1993.

L'Union européenne est fondée sur l'État de droit: toutes ses actions reposent sur des traités, auxquels tous les États membres adhèrent démocratiquement et de leur plein gré.

L'UE est également régie par le principe de la démocratie représentative: les citoyens sont directement représentés au niveau de l'Union au Parlement européen, tandis que les États membres sont représentés au Conseil européen et au Conseil de l'UE.

Site Web de l'UE

 

Le Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)

Créé en 1975 par l'Accord de Georgetown, le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) est composé de 79 États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, signataires de l'Accord de Cotonou (sauf Cuba) qui les lie à l'Union européenne. Entré en vigueur depuis 2003, l'Accord de Cotonou a pour objectif de rétablir les équilibres macro-économiques, de développer le secteur privé, d'améliorer les services sociaux, de favoriser l'intégration régionale, de promouvoir l'égalité des chances hommes-femmes, de protéger l'environnement et d'abolir de manière progressive et réciproque les entraves aux échanges commerciaux. Les accords de partenariat économique (APE), en cours de négociation, renforcent l'abaissement des barrières douanières prévues par cet accord.

Site Web du Groupe ACP