Politiques, Marchés et TIC

Projects

Développer et mettre en œuvre des politiques de développement agricole et rural durables, inclusives et efficaces dans les pays ACP

Aperçu du projet

Ce projet s’articule autour trois thèmes centraux : sécurité alimentaire et nutritionnelle, changement climatique, et commerce inter- et intra-régional. Les questions d’inclusion sociale, de science, d’innovation, de parité et de jeunesse sont également traitées, mais de manière transversale. 

La sécurité alimentaire et nutritionnelle

Inscrite à l’ordre du jour politique mondial, la sécurité alimentaire et nutritionnelle est un défi complexe et multidimensionnel qui exige une approche intégrée. De plus, la sécurité alimentaire et nutritionnelle s’avère être un objectif de plus en plus difficile à atteindre dans un contexte de changement climatique et de stagnation ou de récession économique. Les décisions politiques en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle prises aux niveaux mondiaux, continentaux et régionaux doivent être informées par les systèmes nationaux et répondre aux besoins de ceux qui en subissent le plus les effets. Si l’agriculture est essentielle à la réalisation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le développement agricole seul n’est pas suffisant. Une combinaison de politiques, déterminées en fonction du contexte, demeure indispensable. 

Le CTA concentre ses efforts sur le développement de ‘coalitions’ formées autour des trois principaux piliers de la sécurité alimentaire et nutritionnelle : la disponibilité, l’accès et l’utilisation. Des alliances seront formées réunissant diverses parties prenantes (agriculteurs, PME, acteurs du secteur privé…), diverses disciplines (nutritionnistes, spécialistes de l’alimentation…), différents ministères (Agriculture, Finance, Commerce, Santé, Éducation…) et différents partenaires de développement. L’approche utilisée pour étudier les systèmes d’innovation sera appliquée. Les données factuelles co-générées et validées par les parties prenantes serviront de base à la formulation de politiques et au développement d’approches pratiques.

Le changement climatique

Les dérèglements climatiques ont des implications de plus en plus critiques pour l’agriculture des pays ACP, qui comptent parmi les plus vulnérables à la variabilité climatique et aux phénomènes extrêmes. Les impacts du changement climatique sur les rendements des cultures sont déjà évidents dans plusieurs régions. S’ils sont immenses et multidimensionnels, les risques peuvent être limités à condition d’adopter des politiques et des pratiques d’adaptation appropriées. Le lien entre changement climatique, sécurité alimentaire et niveau de vie devrait devenir un sujet politique de plus en plus prégnant dans les années à venir et conduire à la mise en œuvre de politiques qui encouragent une agriculture climato-intelligente dans les pays ACP.

Le présent projet se concentre sur le lien entre sécurité alimentaire et changement climatique. Il vise à promouvoir des politiques et des pratiques visant à améliorer la résilience de l’agriculture ACP par l‘accroissement de la productivité dans un contexte de changement climatique. Il se base sur des activités précédemment réalisées par le CTA, consolidera et étendra les partenariats noués et explorera les nouvelles opportunités offertes par les initiatives et processus politiques multilatéraux.

Le commerce inter- et intra-régional

Durant la dernière décennie, le commerce interrégional a été relativement florissant dans les pays ACP, mais une grande partie de la croissance provient de l’augmentation de la demande mondiale de matières premières. De plus, le commerce extérieur des pays ACP reste concentré sur une gamme limitée de produits et les pays ACP demeurent des acteurs marginaux dans le commerce mondial, avec de faibles niveaux d’échanges interrégionaux. Des analyses montrent que des opportunités de commerce intra-régional ne sont pas encore exploitées notamment dans les secteurs des matières premières, de la manufacture et l’agriculture. Les engagements politiques renouvelés visant à faire de l’intégration régionale une priorité et à renforcer sa mise en œuvre sont soutenus par une volonté politique croissante de relever les nombreux défis qui freinent la réalisation du potentiel du commerce intra-régional. La décennie écoulée a témoigné d’un regain d’intérêt du secteur privé pour l’agriculture et les entreprises agricoles en Afrique. Le défi consiste maintenant à exploiter cet intérêt des investisseurs de façon à générer des emplois et fournir des opportunités aux petits agriculteurs, tout en respectant les droits des communautés locales et l’environnement. 

Une politique commerciale et agricole inclusive constitue un moteur de la croissance économique et rurale, en particulier au niveau régional. A la suite d’activités précédentes, ce projet se concentrera sur le soutien de processus commerciaux et agricoles dans des domaines clefs comme : l’établissement de synergies entre les politiques agricoles, commerciales et d’investissement ainsi qu’entre l’agriculture et d’autres secteurs productifs ; la saisie de nouvelles opportunités dans des secteurs en croissance rapide ; l’amélioration des connaissances et le renforcement de la collaboration avec de nouveaux acteurs impliqués dans les secteur de l’agriculture et du commerce dans les régions ACP ; le rapprochement entre le secteur privé et les entreprises commerciales et la sphère politique.