TIC pour le développement

Articles choisis

Le CTA lauréat international pour son programme sur la jeunesse et les TIC

Mai 26, 2015

Le programme du CTA Agriculture, développement rural et jeunesse dans la société de l’information (ARDYIS) a remporté un prix international lors du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI, où WSIS, selon son sigle en anglais) de 2015. Après avoir été retenu lors d’une première phase de présélection plus tôt cette année, le projet ARDYIS a été déclaré vainqueur de la catégorie e-agriculture, à la suite d'un vote en ligne et d’une évaluation par un panel d’experts des trois projets les plus votés. Ken Lohento, coordinateur du programme ICT4D et responsable du programme ARDYIS au CTA, était présent à Genève, en Suisse pour recevoir la prestigieuse récompense au cours d'une cérémonie officielle qui s'est déroulée le 26 mai dans le cadre du Forum SMSI 2015. Cet évènement annuel constitue le plus important rassemblement mondial de la communauté des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour le développement.

Ken Lohento

Les prix SMSI, créés en 2011 par l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence de l'Organisation des Nations unies, récompensent les candidats pour leurs efforts dans la mise en œuvre de stratégies de développement qui s’appuient sur le pouvoir des technologies de l'information et de la communication. Avec ses 18 catégories, le concours constitue une plateforme permettant de présenter des exemples et modèles de réussite qui peuvent être facilement reproduits. 

Le programme ARDYIS du CTA regroupe des initiatives dont l'objectif est d'augmenter les opportunités offertes aux jeunes d'entre 18 et 35 ans dans le secteur agricole grâce aux TIC, dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), et de renforcer leurs capacités d'utilisation de ces outils. Les principales activités de ARDYIS cherchent à donner un élan à l’entreprenariat agricole à travers des solutions TIC tel que les applications mobiles. Il s’agit du Prix des meilleurs blogs sur la jeunesse et l'agriculture (YoBloCo Awards) et le concours AgriHack Talent

Jusqu’à présent, les activités du programme ont atteint plus de 40 pays ACP et ont favorisé le développement de douzaines de prototypes TIC pour l’agriculture (avec 17 prototypes finalistes) ciblant divers segments des chaînes de valeur agricoles ; 296 blogs liés à la jeunesse et l’agriculture ont été présentés aux Prix Yobloco, environ 4,300 personnes suivent le projet sur Facebook. Lors d’une évaluation externe, 80% des participants ont déclaré que leurs perspectives professionnelles ont évolué positivement. Les activités de sensibilisation (débats en ligne, séminaires, activités de diffusion de l’information, etc.) ont aidé à améliorer la compréhension des jeunes vis-à-vis des questions agricoles. Ces activités ont favorisé la création d’un grand nombre d’initiatives d’entreprenariat menées par des jeunes. En 2013, le projet jeunesse SOFIA a été soutenu en Afrique australe tandis que d’autres projets centrés sur la jeunesse sont en train d’être sélectionnés pour être mis en œuvre suite à un appel à propositions lancé il y a quelques mois.

« Nous sommes très fiers de ce prix ! » a dit Ken Lohento. « Les lauréats ce sont aussi tous les jeunes qui participent au réseau ARDYIS et qui nous soutiennent avec leurs idées et leurs contributions ! Nous sommes reconnaissants à toutes les personnes qui ont voté pour nous depuis plusieurs pays du monde, ainsi qu’au Comité consultatif de ARDYIS, pour leur soutien. Le CTA continuera de travailler pour améliorer l’engagement de la jeunesse dans l’agriculture et dans les solutions TIC pour l’agriculture » a-t’il conclu.

C'est la troisième fois que le CTA remporte un prix SMSI. En 2013, le programme « Opportunités d’apprentissage du Web 2.0 et des médias sociaux » du Centre remportait un prix dans la catégorie e-agriculture, tandis qu'en 2007, le SMSI primait dans la catégorie e-culture le travail réalisé par le CTA à Fidji dans le domaine de la modélisation participatoire en trois dimensions (MP3D) en partenariat avec le réseau des Zones maritimes gérées localement (Locally Managed Marine Area, FLMMA).

Ce que les bénéficiaires de ARDYIS en pensent…

Parmi les jeunes qui ont profité du projet ARDYIS se trouve Tyrone Hall, un expert en développement qui s'intéresse particulièrement aux TIC. Son Caribbean Climate Blog (Blog sur le climat caribéen) traite du changement climatique comme défi majeur posé au développement dans la région. Il a remporté le prix international et le prix des Caraïbes du premier Concours de rédaction ARDYIS en 2010. Il a aussi participé à un atelier de travail sur les TIC au Ghana et à deux conférences annuelles du CTA en Éthiopie et au Kenya. Hall attribue ses succès en matière d'obtention de contrats de consultation auprès d'organisations internationales, parmi lesquelles une à Washington, D.C., aux connaissances et compétences en constitution de réseaux qu'il a acquises grâce à ARDYIS.

« L'impact le plus durable d'ARDYIS sur la mobilisation des jeunes envers l'agriculture à travers les TIC est que pour la première fois, les jeunes mènent, ou ont le sentiment de mener le processus » raconte Hall, qui vit en Jamaïque. « ARDYIS s'est avéré un facilitateur hors pair pour plusieurs talents émergents. »

Opio Obwangamoi David, un jeune entrepreneur ougandais, fait également partie de ceux qui ont bénéficié du programme ARDYIS. En compagnie de son associé Gérard Otim et d'une petite équipe, David a développé Ensibuuko (aujourd'hui connu sous le nom de MOBIS), une application web et mobile qui intègre les services de monnaie électronique et de SMS automatisés pour permettre aux sociétés coopératives de crédit et d'épargne (Savings and Credit Cooperative Societies - SACCOS) de gérer l'épargne et d'octroyer des prêts aux petits exploitants agricoles. Leur plateforme TIC leur a permis de remporter le premier prix du tout premier championnat Agrihack organisé dans le cadre du programme ARDYIS, en 2013. La compétition offre aux gagnants un service précieux de mentorat et d'incubation qui inclut des contacts avec des experts en TIC et des investisseurs potentiels ainsi que des opportunités pour promouvoir leurs applications (notamment à travers l'activité du CTA « Plug and Play »).

« L'Hackathon ICT4Ag nous a permis de lancer notre entreprise », a déclaré David. « Après avoir été nommés lauréats du Hackathon régional, nous avons obtenu 6 mois de soutien à l'incubation chez Outbox, un hub TIC à Kampala, en Ouganda. Nous avons également bénéficié du mentorat et du tutorat de plusieurs leaders du secteur. » Ensibuuko a recruté 8 personnes, y compris de jeunes femmes informaticiennes. L'équipe d'Ensibuuko a attiré l'attention de nombreux partenaires internationaux et est parvenue à diversifier ses services. Actuellement, ils sont en train d'atteindre et de desservir des milliers d'agriculteurs et de personnes habitant le milieu rural au Kenya, à travers des services de crédit, de téléphonie mobile et d'énergie solaire.

Au Ghana, Moses Nganwani Tia est le directeur exécutif du Savannah Young Farmers Network (le réseau des jeunes agriculteurs de la savane - SavaNet). Il a participé à de nombreux évènements organisés par ARDYIS, incluant des ateliers de travail, la formation sur le web 2.0 et les médias sociaux. Ils ont aussi participé au concours YoBloCo, dont SavaNet a remporté le prix de 2014 au meilleur blog institutionnel sur l'agriculture familiale.

« Le projet ARDYIS du CTA est une initiative adaptée aux jeunes qui propose des approches innovantes dans la façon d'impliquer la jeunesse dans l'agriculture avec les TIC » raconte Tia. « Le programme m'a beaucoup aidé à développer mon expertise professionnelle, me permettant de diriger SavaNet dans la formulation et la mise en œuvre de projets ICT4Ag axés sur les incidences qui encouragent la participation active des jeunes dans le secteur agricole. »

Nawsheen Hosenally est à la fois bénéficiaire et responsable de la mise en œuvre du programme ARDYIS. Elle était en dernière année d'études d'agronomie à l'Université de Maurice lorsqu'elle a découvert le programme. Les connaissances et compétences qu'elle a pu acquérir grâce à celui-ci, lui ont ouvert des opportunités comme consultante auprès d'organisations régionales en Afrique. En 2012, Hosenally a poursuivi son parcours en remportant le Prix YoBloCo, et en obtenant un stage chez ARDYIS. Celui-ci l'a mené au poste qu'elle occupe actuellement au CTA comme assistante junior au programme ICT4Ag, travaillant en étroite collaboration avec le projet ARDYIS.

« En ayant été des deux côtés du projet ARDYIS - à la fois comme bénéficiaire et comme responsable de la mise en œuvre - je sais que, comme cela a été le cas pour moi, le projet ARDYIS a eu des répercussions sur la vie de nombreux autres jeunes grâce à ses initiatives d'échanges d'informations, de création de réseaux et de renforcement des capacités », affirme Hosenally. « D'après moi, les Prix SMSI sont une motivation additionnelle pour un impact encore plus grand sur la vie des jeunes des pays ACP dans l'ICT4Ag. »

 

ardyis infographic francais low resol