Connaissance et formation

Articles choisis

L'apprentissage à l'œuvre au CTA : étude d'impact d'une sélection de produits et services phares du CTA

Août 12, 2016

Au cours des quatre dernières années, le CTA a investi plus que jamais dans des évaluations externes de ses principaux programmes et activités. En tant qu'organisation axée sur l'apprentissage, le CTA s'efforce de tirer les enseignements de ses activités, en particulier de ses succès mais aussi de ses difficultés en les analysant pour renforcer ses points faibles. Le CTA continue à appliquer sa pratique établie de longue date qui consiste à mener des évaluations sur la base de critères établis, mais il a diversifié son approche en investissant également dans un certain nombre d'exemples d'impact concrets. Ces évaluations et exemples d'impact concrets ont permis au CTA d'identifier des réussites spécifiques, mais ont également fourni des enseignements importants. Nombre d'entre eux ont été mis à profit afin d'améliorer les activités du Centre et élaborer le Plan stratégique 2016-2020.

Parmi les activités du CTA qui ont été évaluées au cours des quatre dernières années figurent le magazine Spore, le Service questions-réponses (SQR), les portails Connaissances pour le Développement et Agritrade, le blog de Bruxelles, les Briefings de Bruxelles sur le développement, Spore et le programme Sciences, Technologies et Innovation (ST&I).  

L'évaluation du SQR menée en 2011 a incité le CTA à mettre un terme à cette activité en raison des inquiétudes liées à son coût relativement élevé et sa faible durabilité financière. En outre, suite à l'évaluation des portails thématiques en 2014, le portail Connaissances pour le développement (K4D) a été suspendu en attente de la finalisation des projets d'intégration du contenu de tous les portails Web du CTA sur son site principal.  

Plus récemment, les évaluations du ST&I et de Spore ont généré des recommandations qui seront prises en considération dans la mise en œuvre du nouveau Plan stratégique.

Le magazine Spore/Esporo

SPORE evaluation reportL'évaluation de Spore a été la première révision approfondie commandée en presque 30 ans d'existence du magazine. Jusqu'en 2015, Spore était publié en anglais, français et portugais avec un lectorat d'environ 60 000 personnes, allant des exploitants agricoles aux décideurs politiques, réparties entre les différents pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). L'étude d'impact a révélé que le dynamisme du magazine résidait dans la diversité de ses parties prenantes, comprenant aussi bien de jeunes hommes et femmes que des technocrates de haut niveau œuvrant dans le domaine du développement rural et agricole. 

Près de 7 000 personnes interrogées à l'occasion de cette étude ont sollicité une couverture plus complète des thèmes liés à l'agriculture, tandis que dans le cadre de la révision des buts et objectifs de Spore, les experts recommandaient une politique de distribution plus ciblée et plus performante. Ces enseignements sont survenus au cours d'une période de réflexion et de réorientation concernant Spore ce qui a conduit, au début de l'année 2016, à la mise en œuvre d'un plan d'action ainsi qu'au lancement d'un nouveau site internet. Par ailleurs, en juin 2016, le contenu et le style de la version imprimée du magazine Spore ont été remaniés afin de répondre à la demande croissante d'articles approfondis.

Le programme Sciences, technologies et innovation (ST&I)

STI evaluation reportL'objectif de l'étude d'impact du programme ST&I du CTA consistait à déterminer les principaux facteurs permettant de promouvoir et de faire progresser les activités du CTA en la matière, dans le cadre du nouveau Plan stratégique. Entre 2003 et 2014, le projet St&I a considérablement évolué et a concerné des centaines d'organisations, allant des établissements d'enseignement supérieur aux organismes de recherche, confirmant ainsi la forte crédibilité du CTA dans le domaine. Les activités de ST&I ont notamment accru les capacités des pays ACP à comprendre et à renforcer les systèmes de ST&I pour l'agriculture compatibles avec la promotion de l'innovation agricole envisagée comme un vecteur de durabilité et de croissance sociale et économique respectueuse de l'environnement. L'évaluation a également mis en lumière l'influence du  programme ST&I sur le capital social grâce à la création d'associations et de réseaux collaboratifs entre bénéficiaires et partenaires, tout en permettant à ces derniers d'influer sur les politiques mises en œuvre dans leur région. Le caractère inclusif du processus politique s'est donc vu renforcé, avec la prise en compte de nouveaux concepts et la promotion d'un changement des mentalités concernant l'élaboration et la mise en œuvre des mesures, renforçant de fait la responsabilisation et le capital politique.  

Les principales recommandations tirées de l'évaluation portent notamment sur une plus grande intégration des activités de ST&I dans les actions du CTA liées au domaine de la jeunesse et des TIC ainsi que sur la réorientation des priorités en matière de responsabilisation et d'influence dans l'élaboration des politiques. En conséquence, l'ensemble des domaines d'intervention du CTA au sein des six régions ACP intègre désormais des questions relatives aux ST&I. 

Les Briefings de Bruxelles sur le développement et les portails Agritrade et K4D

Revised combined evaluation reportCes portails ont été évalués conjointement pour permettre, d'une part, une plus grande synergie entre les services et, d'autre part, une amélioration de l'efficacité, de l'efficience et de l'impact.

L'un des trois principaux objectifs stratégiques du CTA, tel que décrit dans son précédent Plan stratégique (2011-2015), ainsi que dans l'actuel (2016-2020), est le suivant : « Le renforcement des capacités des organisations et réseaux agricoles des pays ACP en matière d'information, de communication et de gestion des connaissances ». L'étude d'impact a clairement démontré que chacun de ces trois portails possède de nombreux atouts et dispose d'analyses professionnelles et autres contenus de grande qualité, ce qui est fort apprécié chez leurs utilisateurs respectifs.

Afin de renforcer la cohérence et la collaboration entre les trois portails, les experts ont recommandé l'élaboration d'une stratégie de communication à l'échelle de l'ensemble du Centre. Le CTA donne suite à cette recommandation en recrutant un expert et en élaborant une stratégie de communication et de gestion des connaissances. Par ailleurs, toujours en application des recommandations formulées à partir de l'évaluation, les Briefings de Bruxelles sur le développement et le portail Agritrade ont été remaniés afin d'offrir un espace plus convivial et d'améliorer les interactions.

Le portail K4D, qui centralisait les informations et diffusait les connaissances issues des activités de ST&I du CTA est désormais utilisé pour alimenter une plus grande section intitulée « Politiques agricoles » sur le site internet principal du CTA. Cette nouvelle section tente également de mettre à profit un autre enseignement essentiel tiré de l'étude d'impact, à savoir le redoublement des efforts visant à « accroître l'influence exercée par le CTA sur les décideurs politiques ».