Dernières nouvelles

CTA

Lier l'agriculture au tourisme dans les petits États insulaires

Septembre 16, 2016

Un Briefing de Bruxelles intitulé « Développer l'industrie agroalimentaire dans les petits États insulaires en développement : le potentiel des marchés associés au tourisme » se tiendra le 21 septembre 2016, de 9h à 13h, au Secrétariat ACP, à Bruxelles. L'événement est organisé par le CTA, en collaboration avec la Commission européenne/DG DEVCO, CONCORD et le Secrétariat ACP. Veuillez vous inscrire en ligne si vous souhaitez participer.

Le Briefing de Bruxelles nº 46 abordera la question suivante : comment la croissance du secteur agroalimentaire dans les petits États insulaires en développement (PEID) peut-elle être soutenue par le tourisme et la gastronomie ? Le briefing vise à présenter des moyens innovants de lier l'agriculture à d'autres secteurs économiques importants tels que le commerce, le tourisme et la santé, afin de parvenir à un développement résilient, durable et inclusif, mais également de promouvoir l'établissement de partenariats entre les agriculteurs, les chefs et les acteurs du développement.

Les PEID, dont la majorité fait partie du groupe d'États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), font face à de nombreux défis liés à leurs caractéristiques démographiques, sociales et géographiques. La forte dépendance aux importations alimentaires de la plupart des PEID ainsi que le déclin relatif du secteur agricole national des ces États (dans certaines îles des Caraïbes, jusqu'à 80 % de la nourriture consommée est importée) sont deux éléments particulièrement préoccupants.

En dépit des limitations liées aux traits constitutifs des PEID, les caractéristiques uniques de ces États leur ont aussi permis de développer un secteur touristique qui connaît une croissance fulgurante. Le tourisme représente ainsi une précieuse opportunité pour les entreprises agroalimentaires de ces îles tropicales puisque ce secteur en plein essor leur offre des débouchés pour leurs produits ainsi que des possibilités d'expansion sur le marché touristique.

Citant l'exemple des Caraïbes, Stephan Berrouet-Durand, chef de cuisine de Culinary by Design à Haïti, soutient « [qu']il existe de nombreuses manières pour les hôtels de travailler avec des groupes de producteurs en vue d'acheter leurs produits mais aussi de les aider et les pousser à produire plus et à produire des produits spécifiques que les chefs utiliseront dans l'élaboration de leurs menus. »
Les participants du Briefing de Bruxelles tireront des enseignements des expériences des parties prenantes, notamment des décideurs politiques, des chercheurs et des partenaires du développement, qui ont cherché à concevoir des stratégies pour renforcer la coopération entre les secteurs de l'agriculture et du tourisme.

Une attention particulière sera accordée au rôle des acteurs du secteur privé, notamment les entreprises agroalimentaires, les chefs, les restaurateurs et les innovateurs alimentaires, qui approvisionnent un secteur touristique en plein essor grâce à des produits locaux haut de gamme et authentiques.

Les principaux porte-parole et experts en matière de politiques et développement du tourisme dans les PEID figureront parmi les intervenants du briefing, avec notamment Howard Aru, directeur général de l'Agriculture au sein du ministère de l'Agriculture du Vanuatu, qui discutera des progrès effectués par le Vanuatu dans l'objectif de devenir le premier État insulaire du Pacifique ayant mis en œuvre une politique en matière d'agritourisme.

Le second panel sera constitué de nombreux spécialistes des arts culinaires, menés par Robert Oliver, célèbre chef cuisinier, auteur et présentateur d'émissions télévisées, qui représentera le Pacifique aux côtés de Charlotte Chan Mow, chef de l'hôtel Orator aux Samoa, de Peter Edey, chef cuisinier de la Barbade, du chef Stephan Berrouet-Durand, et de Rosemary Parkinson, auteur et contributrice culinaire des Caraïbes.

Selon le chef Robert Oliver, l'intérêt de mettre en relation les producteurs du secteur agroalimentaire, les chefs et le marché du tourisme est évident : « Dans les économies axées sur le tourisme, les menus constituent le plan commercial national : là où ira la gastronomie, l'agriculture suivra ; et si les pays parviennent à le reconnaître, tout le monde est gagnant. »

Plus de renseignements

Inscrivez vous en ligne pour participer

Lisez le programme et la note de concept

Visitez le site web des Briefings de Bruxelles pour en savoir davantage

• Suivez @CTAflash et @CTAbrussels sur Twitter pour des mises à jour régulières