Projets phares

Nos Programmes

Développer le secteur agricole dans les Caraïbes

  • Caraïbes

Développer des chaînes de valeur plus inclusives et plus durables pour soutenir le secteur agricole dans les Caraïbes offrira aux petits producteurs, aux femmes et aux jeunes entrepreneurs les moyens de retirer des bénéfices des marchés intérieurs, régionaux et internationaux.

FR Caribbean tableQuel est l'intérêt de ce projet ?

L'agriculture dans les Caraïbes décline progressivement depuis dix ans. Néanmoins, elle demeure une source de revenus pour de nombreux habitants, en particulier dans les communautés rurales, et contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la région. Selon la Communauté caribéenne, il est nécessaire que l'agriculture régionale évolue pour être plus axée sur le commerce. En effet, certains agriculteurs ont toujours accès aux marchés d'exportation en Europe, et les marchés associés au tourisme montrent un intérêt croissant pour les aliments nutritifs et les produits à valeur ajoutée locaux et régionaux. Toutefois, nombreux sont les petits producteurs, femmes et jeunes entrepreneurs qui ne tirent pas profit de ces marchés, car ils n'ont ni les compétences ni les capacités organisationnelles nécessaires et n'ont pas accès au financement.

Caraibes FR

Qu'allons-nous faire ?

Ce projet a pour objectif de donner aux petits producteurs, aux femmes et aux jeunes entrepreneurs les moyens d'accéder aux marchés intérieurs, régionaux et internationaux, et d'en retirer des bénéfices. Nous travaillerons en collaboration avec des organisations régionales et le secteur privé, et nous ciblerons quelque 3 000 agriculteurs à Antigua-et-Barbuda, à la Barbade, à Grenade, au Guyana, à Haïti, en Jamaïque, en République dominicaine, à Sainte-Lucie, à Saint Vincent-et-les-Grenadines, au Suriname et à Trinité-et-Tobago.

Le projet organise des activités visant à améliorer la chaîne d'approvisionnement, le contexte politique et le secteur des services aux entreprises. Dans un premier temps, nous tenterons d'améliorer les compétences en matière de production ainsi que l'activité commerciale des petits exploitants qui produisent racines, tubercules, fruits et légumes. De cette manière, ils pourront retirer un bénéfice de la vente de leurs produits. Pour ce faire, ils devront améliorer leur productivité et la qualité de leurs produits afin de correspondre aux demandes et aux normes du marché.

Ensuite, ces agriculteurs auront besoin d'avoir accès au financement, aux intrants, aux technologies et aux renseignements sur le marché pour développer leurs activités. Pour les aider à y parvenir, nous travaillerons avec les agriculteurs et leurs organisations, telles que les coopératives agricoles ou les petites et moyennes entreprises (PME), afin de développer leurs compétences organisationnelles et commerciales. Nous formerons les petits exploitants afin qu'ils puissent avoir accès aux services financiers et aux informations relatives au développement commercial. Enfin, nous tâcherons d'amener les acteurs à mieux comprendre les environnements financiers, politiques et commerciaux et à savoir comment entrer en relation avec ces milieux.

Organisations exécutrices Action Aid Haiti
Banque ADOPEM
Association des agro-entrepreneurs des Caraïbes (CABA)
Institut caribéen de recherche et développement agricole (CARDI)
Réseau des agriculteurs des Caraïbes (CaFAN)
Alliance financière pour le commerce durable (FAST)
Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture (IICA)
Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA)
Fondation CODESPA
Autres parties prenantes clés Centre de la Communauté des Caraïbes sur les changements climatiques  (5Cs)
Programme des Barrières Techniques au Commerce pour les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et pour l’Union européenne (ACP-EU TBT)
Barbados Agricultural Society (BAS)
Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA Foundation)
Forum sur l’agriculture caribéenne pour les jeunes (CAFY)
Mécanisme régional de gestion des pêches des Caraïbes (CRFM)
Organisation caribéenne du tourisme (CTO)
Compete Caribbean
Communauté caribéenne (CARICOM)
Jamaica Agricultural Society (JAS)
Réseau caribéen des productrices rurales (CANROP)
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)
Centre international d’agriculture tropicale (CIAT)
Centre international de la pomme de terre (CIP)
Sandals Foundation
Université des Indes occidentales (UWI)
Société agricole de Trinité-et-Tobago (ASTT)

Quels sont les résultats escomptés du projet ?

Le présent projet améliorera les compétences en matière de production ainsi que l'activité commerciale des petits producteurs et de leurs organisations. Il améliorera également les connaissances et les compétences des petits producteurs en matière d'accès aux services financiers et aux informations relatives au développement commercial. Les agriculteurs comprendront les environnements politiques et commerciaux et pourront entamer une collaboration avec eux. Outre son impact direct sur les agriculteurs, le projet pourra profiter indirectement à 15 000 personnes, notamment les membres des foyers ruraux, les travailleurs intérimaires, les femmes et les jeunes entrepreneurs.

Au terme du projet, au moins un millier d'agriculteurs adopteront de meilleures pratiques agricoles et environ 2 000 exploitants vendront leurs produits sur différents marchés. Plus de 2 500 petits exploitants, femmes et jeunes entrepreneurs auront un meilleur accès aux fonds de roulement, en conséquence de l'amélioration des relations entre producteurs et acheteurs et d'un soutien financier intermédiaire sous forme d'affacturage. Des conseillers locaux en services financiers aideront les PME à accéder à des financements en leur fournissant des informations sur des prestataires de services financiers adaptés, en établissant leur profil en ligne pour leur trouver des partenaires adéquats et en les formant. Les jeunes entrepreneurs agricoles auront accès à des informations relatives au lancement de nouvelles entreprises dans le secteur.

Qui bénéficiera de ce projet ?

Directement
• Les exploitants agricoles
• Les organisations de producteurs
• Les agro-entreprises privées (y compris celles détenues par des jeunes)

Indirectement
• Les bailleurs de fonds
• Les décideurs politiques du gouvernement
• Les décideurs politiques des organisations internationales et des ONG
• Les consommateurs

Quel sera l'impact du projet ?

Les petits producteurs locaux pourront mieux utiliser les ressources naturelles, notamment celles du sol et les ressources en eau, en utilisant des pratiques agricoles climato-intelligentes. Les petits producteurs, les femmes et les jeunes entrepreneurs bénéficieront d'un bien meilleur accès aux marchés et ils pourront ainsi tirer davantage de profit de la vente de leurs produits. Ils auront la possibilité de contracter un prêt pour les aider à développer leur entreprise. Les femmes seront plus nombreuses à percevoir un revenu décent grâce à leur travail, et elles participeront davantage aux décisions des organisations de producteurs. Les décideurs politiques et les chefs d'entreprise comprendront mieux les chaînes de valeur agricoles et renforceront leur collaboration avec les groupes impliqués dans le projet. Les hôtels, supermarchés et restaurants auront accès à davantage de produits alimentaires nutritifs et locaux.

Comment soutiendrons-nous ce projet ?

Le projet est conçu de manière à ce que les résultats aient un impact continu. Aider un nombre croissant de partenaires à travailler ensemble est une stratégie qui permettra d'impliquer plus d'acteurs dans le processus et donc d'étendre les bénéfices du travail à un plus grand nombre de personnes. Les partenaires fourniront près de la moitié des ressources nécessaires au projet. Adopter une approche de partage des coûts permettra d'obtenir davantage de soutien de la part des autres partenaires. Les principaux décideurs comprendront mieux les avantages du projet et soutiendront une application plus large de ses interventions et des efforts de renforcement des capacités.

Pour plus d'informations

Téléchargez la brochure du projet phare Caraïbes [3 MB]
Le développement agro-alimentaire sur le devant de la scène
Programme de politique agricole intra-ACP