Rapports annuels

Documents clés

2016 - Une année en revue

Façonner le changement

Vers la fin de l'année 2015, les États membres de l'ONU ont adopté de nouveaux objectifs de développement durable (ODD). Le rôle central joué par l'agriculture dans la réalisation de ces objectifs a façonné les activités du CTA tout au long de l'année 2016 et va continuer à influencer les opérations de l'organisation à l'avenir.

L'agriculture ne doit pas seulement jouer un rôle vital dans la réalisation de l'ODD2 – éliminer la faim, réaliser la sécurité alimentaire et améliorer la nutrition –, elle est aussi essentielle pour réaliser l'ODD1 visant à éliminer l'extrême pauvreté. De plus, le secteur agricole doit faciliter la réalisation des objectifs d'égalité des sexes (ODD5), de travail décent et de croissance économique (ODD8), d'action contre le changement climatique (ODD13) et l'utilisation durable des écosystèmes terrestres. L'agriculture est par ailleurs la clé pour faire face aux défis urgents du chômage des jeunes et de la migration à grande échelle en Afrique et dans d'autres régions en développement.

Toutefois, l'agriculture de subsistance, telle qu'elle est pratiquée par la majorité des exploitants africains, ne pourra pas relever ces défis. Une transformation de l'agriculture est nécessaire afin que chaque petite exploitation soit traitée comme une entreprise compétitive. Les exploitations conçues sur un modèle d'entreprise moderne et durable créent de la valeur pour les petits producteurs, les jeunes et les femmes. En outre, elles génèrent des rendements réguliers et produisent de la nourriture abordable, nutritive et saine. Selon la vision du CTA, les systèmes agroalimentaires des pays ACP doivent reposer sur des entreprises agroalimentaires efficaces et compétitives tout au long de la chaîne de valeur.

Les articles de ce rapport annuel donnent une bonne idée des interventions du CTA en vue d'aider les petits producteurs à bénéficier des innovations dans le commerce agroalimentaire, le secteur financier, les TIC, l'agriculture climato-intelligente, l'agritourisme, la communication et la gestion des connaissances. Ainsi, le projet de « Services d'informations ICT4Ag axés vers le marché et appartenant aux utilisateurs » (MUIIS) du CTA – lancé en octobre 2015 – a développé une offre de services d'information agricole. Ce système comprend des alertes météo, des conseils agronomiques et des services financiers, auxquels les exploitants ougandais peuvent avoir accès par SMS ou via des applications pour smartphones. L'organisation a également continué à promouvoir le développement des politiques agricoles par l'ensemble des acteurs concernés. Cette action s'est concrétisée à travers les « Briefings de Bruxelles sur le développement ». En 2016, un nouveau pack multimédia renvoyant aux moments forts des huit dernières années a aussi été diffusé.

Tourné vers l'avenir, le CTA va poursuivre ses efforts en vue de faire prospérer le commerce agroalimentaire pour les petits exploitants des régions ACP. Le Centre continuera dès lors à collaborer avec les coopératives et les organisations d'exploitants et à créer des opportunités pour les femmes et les jeunes.

Michael Hailu, Directeur du CTA