TIC pour le développement

Articles choisis

Initiative à coûts partagés pour le déploiement de drones pour l’agriculture dans six pays ACP

Renforcement des capacités et soutien financier - Appel à manifestation d'intérêt

Juillet 3, 2017

Contexte

Les systèmes aériens sans pilote (UAS, Unmanned Aerial Systems) – ou plus communément appelés drones – permettent de recueillir et d'analyser des données agricoles à haute résolution, notamment sur l'état du sol, des cultures et de l'infrastructure agricole, ce qui contribue à une gestion plus efficace. Les opérateurs de drones sont généralement de jeunes entrepreneurs qui investissent dans de nouveaux e équipements, acquièrent les compétences pour les utiliser, contribuent à analyser les données et interprètent les données au bénéfice des agriculteurs, leurs clients. De tels services peuvent contribuer à augmenter les rendements des investissements fait par les agriculteurs (comme l'indiquent des recherches menées en Europe, aux États-Unis et, récemment, au Mozambique) et à créer des possibilités d'emploi qualifié pour la jeunesse rurale instruite.


Conscient de ces opportunités, le CTA s'est associé à des opérateurs privés de premier plan et a aidé des start-up du secteur des TIC au Bénin, au Ghana, en Tanzanie, en RDC et en Ouganda à acquérir les compétences nécessaires pour fournir des services de drones. Cette coopération s'est concrétisée en 2016 par une série d'activités incluant des formations à l'exploitation de drones et un capteur multi spectral, à la compréhension des principes et réglementations en matière de sécurité et de respect de la vie privée, à la gestion et au traitement des données recueillies par télédétection, au développement de business plans et au networking. En outre, le CTA a apporté un soutien financier pour l'acquisition d'équipements. Des entreprises techniquement compétentes et gérées par des jeunes ont désormais diversifié leur offre de services et proposent des services de drones aux entreprises agro-alimentaires, aux associations d'agriculteurs, aux agences de développement, aux instituts de recherche et aux entreprises semencières.

Le CTA entend désormais reproduire l'initiative dans les pays cités à la section 3 :

Les entreprises / organisations sélectionnées bénéficieront de ce qui suit :

  • Soutien total à un cadre pour sa participation à une formation de 5 jours en Europe auprès d'une entreprise de premier plan dans le secteur des services de drones – frais de voyage international et d'hébergement compris ;
  • Soutien financier partiel à l'acquisition de l'équipement (drone, capteur, pièces de rechange) ;
  • Soutien technique pendant un an ;
  • Promotion des services de drones à travers les médias sociaux du CTA.

Éligibilité

Les entreprises / organisations enregistrées dans les pays suivants peuvent manifester leur intérêt :

  • Burkina Faso
  • Cameroun
  • Jamaïque
  • Nigeria
  • Rwanda
  • Zambie

Manifestation d'intérêt

Les parties intéressées sont invitées à lire ce document avec attention et à soumettre les documents requis, au format PDF, le 6 août 2017 au plus tard, à l'adresse suivante: uav4ag@cta.int.

Documents à soumettre

  1. Un profil de l'entreprise (Selon le modèle)
  2. Une proposition de business plan indiquant comment fonctionner en tant que fournisseur de services de drones dans le pays, y compris une liste – non limitative – des clients potentiels incluant, mais sans s'y limiter :
    1. des grandes entreprises agro-alimentaires ;
    2. des associations / coopératives d'agriculteurs dont les membres cultivent les mêmes produits sur des parcelles éventuellement contiguës ;
    3. des entreprises semencières ;
    4. des instituts de recherche agricole.
  3. Une lettre de motivation expliquant pourquoi le Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-UE (CTA) devrait investir des ressources humaines et financières pour aider votre entreprise/organisation à développer des services de drones pour l'agriculture.
  4. Une déclaration écrite stipulant que votre entreprise – si elle est sélectionnée – supportera environ 40 %, ou 2 000 euros, des frais d'acquisition de l'équipement (le CTA cofinancera le solde). L'équipement de base consistera en un drone équipé d'un capteur multispectral et éventuellement d'une caméra RGB. La solution sélectionnée (à confirmer) serait Parrot Disco-Pro AG.
  5. Un rapport d'une page sur les règles et règlements actuels (le cas échéant) régissant l'utilisation des UAV dans votre pays et les exigences éventuelles, en ce compris les coûts pour l'obtention des permis/licences nécessaires pour agir en tant qu'opérateur commercial de drones.
  6. La preuve de la présence d'un agronome dans votre entreprise/organisation ou d'un partenariat entre votre organisation et une tierce partie disposant de compétences en agronomie.
  7. Le nom et la fonction de la personne qui représentera l'entreprise lors de la formation d'une semaine à Paris (la personne désignée doit faire partie de la direction de l'entreprise ou du moins avoir une position où elle puisse prendre des décisions).
  8. Copie de l'acte d'enregistrement de l'entreprise / organisation.