Marchés et chaînes de valeur

Articles choisis

Investir dans la patate douce caribéenne

Juillet 20, 2017

Le CTA et l’Alliance financière pour le développement durable (FAST) ont publié un guide d’investissement pour le secteur de la patate douce dans les pays du Forum des Caraïbes (CARIFORUM). Cette publication s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large visant à porter assistance aux petites et moyennes entreprises (PME) de la région et à les aider à obtenir des financements.

Dans les Caraïbes, les institutions financières traditionnelles n'investissent qu'un petit pourcentage de leur portefeuille dans le secteur agricole. Pourtant, dans certains pays, l'environnement est propice à l'investissement et attractif. Pour sensibiliser les investisseurs aux opportunités prometteuses des investissements dans la patate douce, le guide fournit des informations sur la hausse de la demande mondiale en patates douces, les cycles de production et la valeur ajoutée de la culture de patates douces, ainsi que sur les efforts des gouvernements locaux pour promouvoir sa production. Le guide détaille aussi les risques associés aux investissements dans la région, et formule des recommandations de base pour les surmonter.

Le marché mondial de la patate douce est en plein essor. Les prix du marché sont élevés et les retombées pourraient s'avérer lucratives pour les intervenants à condition d'assurer une efficacité élevée tout au long de la chaîne de valeur. Le marché européen de la patate douce est relativement restreint mais connaît une croissance considérable, ce qui représente une opportunité intéressante pour l'industrie agroalimentaire de la patate douce du CARIFORUM. Outre la hausse de la demande mondiale, le guide indique aussi que la patate douce constitue un bon investissement car la région caribéenne entretient de bonnes relations d'exportation avec des consommateurs majeurs et jouit d'une longue expérience dans de la culture de la patate douce. La volonté des gouvernements locaux d'accroître la production agricole, d'excellentes conditions climatiques et une qualité de sol permettant d'effectuer jusqu'à trois récoltes par an sont autant d'atouts qui mettent en avant les conditions propices à l'agriculture dans la région. Des langues communes, une présence marquée des institutions financières et un vaste partage des informations sur le crédit soulignent quant à eux la facilité de faire des affaires dans les Caraïbes.

Les gouvernements caribéens souhaitent diversifier leurs activités économiques en-dehors des secteurs traditionnels tels que le tourisme, le rhum, la banane et le sucre. Dans cette optique, la production de patate douce bénéficie des structures de production agricole des pays caribéens ainsi que des relations commerciales existantes avec les importateurs internationaux de patate douce. Si la production de patate douce sur les terres en friche était maximisée grâce à un accès aux ressources et technologies adéquates, les économies de la région s'en trouveraient grandement stimulées. Cependant, pour profiter de cette croissance, les agriculteurs doivent obtenir des financements pour améliorer les infrastructures de production et acquérir des intrants, en vue d'augmenter leurs niveaux de production de manière rentable. Le guide identifie en particulier la nécessité d'investir dans les équipements de culture et d'irrigation et les technologies d'adaptation au changement climatique. Il entend également favoriser l'intégration dans la chaîne de valeur. Les agriculteurs ont également besoin de mécanismes de financement innovants qui tiennent compte de leurs cycles de production, ce qui bénéficiera aussi à d'autres acteurs de la chaîne de valeur, notamment ceux qui fournissent les intrants et les machines.

Enfin, l'objectif du guide est de promouvoir des investissements responsables qui bénéficient aux PME et aident la région à accéder aux marchés d'exportation. Un investissement peut déterminer l'avenir d'une exploitation agricole et de la famille qui y vit, ainsi que créer des bonnes pratiques pour la communauté plus large dans laquelle elle est située. Il peut également garantir que la terre soit utilisée d'une manière responsable sur les plans économique, environnemental et social.

FAST espère poursuivre son partenariat avec le CTA et avoir un impact durable sur les PME agricoles des pays du CARIFORUM en les soutenant et en les aidant à accéder aux financements pour améliorer leurs activités commerciales et leurs moyens de subsistance.

Pour plus d'informations sur le guide d'investissement dans la patate douce, cliquez ici :
http://www.cta.int/en/news/investing-in-caribbean-agriculture.html