Connaissance et formation

Articles choisis

Système de gestion des données électroniques sur les membres pour les organisations paysannes

Septembre 27, 2017

Le syndicat national des agriculteurs du Swaziland (Swaziland National Farmers’ Union, SNAU) et le syndicat national des agriculteurs du Lesotho (Lesotho National Farmers’ Union, LENAFU) développent actuellement un nouveau système électronique qui permettra la vérification des listes de membres et l’amélioration de la fiabilité des organisations paysannes en tant que source de données sur les agriculteurs. 

L'amélioration de la gestion des données sur les membres s'inscrit dans le cadre de la mission stratégique des organisations paysannes d'Afrique australe. Afin d'assurer la fiabilité et la pertinence des données sur les membres, le CTA coopère actuellement, par le biais de la Confédération des syndicats agricoles d'Afrique australe (Southern African Confederation of Agricultural Unions, SACAU) avec le syndicat agricole national du Swaziland (SNAU) et le syndicat agricole national du Lesotho (LENAFU) à la création d'un système de données électroniques sur les membres.

Solution pour la gestion des données électroniques sur les membres

La SACAU travaille en partenariat avec le CTA afin de déterminer comment aider ses syndicats agricoles membres, le SNAU et le LENAFU, à mettre en place un service d'enregistrement. Ce service doit permettre d'accéder en temps réel au profil des membres. La solution de gestion des données électroniques sur les membres entend doter les deux syndicats d'un système plus efficace de gestion des données. Les deux syndicats procèdent donc actuellement à la collecte et à la mise à jour des données de leurs membres. Pas moins de 22 709 agriculteurs ont déjà été enregistrés dans le cadre de la première phase du projet. L'utilisation de solutions de messagerie instantanée (WhatsApp) et les téléchargements existants de fichiers, ainsi qu'une application mobile ont été utilisés en association afin de générer le profil des membres des deux syndicats.

Afin d'intégrer toutes les informations sur les agriculteurs de ces deux syndicats, le CTA et la SACAU ont formé des recenseurs chargés d'enregistrer les agriculteurs. Ils ont utilisé les mêmes paramètres de collecte de données au Swaziland et au Lesotho [prénom, nom, numéro de téléphone portable, date de naissance, sexe, ville la plus proche, activité agricole et adhésion ou non aux syndicats].

La mise en place de ce système de données électroniques sur les membres améliore la capacité des syndicats à offrir à leurs membres des services efficaces tout en améliorant la communication avec les agriculteurs. Le projet génère le profil des agriculteurs à l'aide d'outils TIC et sensibilise ces deux syndicats agricoles nationaux à la gestion des données. La nouvelle plateforme numérique aide les deux syndicats à suivre et à mettre à jour les profils de leurs membres.

Bénéficiaires

Les interventions proposées ont pour bénéficiaires les deux syndicats agricoles, les agriculteurs et d'autres acteurs du secteur. À long terme, elles permettront d'améliorer l'image et la crédibilité de ces syndicats agricoles ainsi que leur capacité à offrir des services utiles à leurs membres et acteurs.

Si l'objectif avait pratiquement été atteint à la fin de la première phase au Swaziland, en ce qui concerne l'enregistrement des agriculteurs, la procédure est toujours en cours au Lesotho. À la fin décembre 2016, respectivement 20 316 et 2 390 agriculteurs avaient été enregistrés au Swaziland et au Lesotho. Au Swaziland, 14 796 enregistrements ont été faits via WhatsApp, 2 329 via l'appli mobile et 3 191 via les listes de membres. Au Lesotho, il y a eu 23 enregistrements via l'appli et 2 367 via les listes de membres.

Dans les deux pays, l'enregistrement des agriculteurs dote les deux syndicats d'une série de données leur permettant de communiquer efficacement avec leurs membres. Ces données permettront également d'améliorer l'offre de services aux membres des deux syndicats, ainsi que l'accès au crédit et aux informations sur les marchés.

Pour en savoir plus

Révolution des données

Note de politique du CTA « Améliorer l'utilisation des données pour l'agriculture »

Les bienfaits des données ouvertes pour l'agriculture et la nutrition