TIC pour le développement

Articles choisis

Explorer le potentiel de l’impression en 3D pour l’agriculture

Atelier ICT4Ag Outlook, 9-11 octobre 2017, Rhenen, Pays-Bas

Novembre 2, 2017

La toute récente technologie de l’impression en 3D offre de formidables perspectives pour les pays ACP. ICT4Ag Outlook, un atelier organisé récemment par le CTA, s’est penché entre autres sur ce nouveau procédé, afin de formuler des recommandations en vue de promouvoir les investissements et le soutien à cette nouvelle technologie. 

De nombreuses innovations technologiques numériques, comme l’impression en 3D, facilitent de plus en plus « la pratique des affaires » dans le secteur agricole. Cette nouvelle technologie peut en particulier stimuler l’entrepreneuriat des jeunes, en permettant le développement de services de soutien à la transformation agricole. Mais pour exploiter le formidable potentiel de l’impression en 3D, il convient d’en améliorer la compréhension et de promouvoir son adoption dans les régions ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), ce qui constitue un défi.

L’impression en 3D, également connue sous le nom de fabrication additive, est un procédé technologique de production couche par couche grâce auquel des pièces physiques sont fabriquées en trois dimensions à partir d’un modèle numérique. Cette technologie a vu le jour au milieu des années 80 et s’est étendue depuis à divers secteurs, comme celui de la médecine ou des applications industrielles. L’impression en 3D, qui n’en est qu’à ses balbutiements dans les pays en développement, a fait son entrée dans la sphère de l’innovation, avec la production d’objets dans de nombreux « Fab Labs », des laboratoires de production numérique créés pour inspirer les entrepreneurs et les aider à transformer leurs idées en nouveaux produits. Parmi les Fab Labs qui s’intéressent actuellement à l’impression en 3D pour le secteur agroalimentaire, citons Woelab, au Togo, l’un des nombreux participants à cette réunion d’experts du CTA.

Développer les capacités par la recherche et le développement

Les participants à l’atelier ICT4Ag Outlook du CTA se sont surtout intéressés à l’impression 3D alimentaire et à l’impression 3D d’équipements et d’outils agricoles. Même si l’impression 3D alimentaire s’avérerait intéressante pour les pays ACP, qui pourraient l’utiliser pour la fabrication de produits alimentaires plus nutritifs et la restauration festive, les participants n’estiment pas qu’il s’agit là d’une urgence ou d’une priorité. Ils y voient toutefois une piste possible pour de nouvelles recherches et un potentiel pour les entrepreneurs innovants et les restaurants haut de gamme.

Lors de leurs discussions sur l’impression 3D d’équipements agricoles, les participants ont mis en avant l’impact important de cette technologie en termes d’accélération de la conception, du prototypage et de la production possible dans les pays en développement. Le projet 3D4AgDev a été présenté. Ce projet a développé, en coopération avec des agriculteurs et des artisans locaux, des prototypes d’équipements et d’outils agricoles qui réduisent les besoins en main-d’œuvre. Des agriculteurs bénéficient déjà, grâce à ce projet mis en œuvre au Malawi par un institut de recherche de l’Université d’Irlande, d’avantages liés à ce mode de production. Proximity Design, basé au Myanmar, a quant à lui présenté une autre initiative réussie de prototypage d’outils et de pièces de rechange pour équipements agricoles. Il a notamment produit à l’aide de la technologie d’impression en 3D un système d’arrosage qui fait gagner du temps aux agriculteurs, entre autres avantages.

Les participants ont recommandé aux pays en développement de lancer des projets de recherche & développement et d’innovation afin de développer les capacités dans le domaine de l’impression en 3D, en particulier pour la fabrication d’équipements agricoles. La technologie 3D offre un réel potentiel dans tous les secteurs industriels avec, à terme, un impact majeur pour l’économie et la société. 

Pour tout savoir sur l’atelier ICT4Ag Outlook du CTA :