Dernières nouvelles

CTA

De la science à l’action: promouvoir l’agriculture intelligente face au climat

COP23, 6-17 novembre 2017, Bonn, Allemagne

Novembre 8, 2017

Reconnaissant que l’agriculture n’est pas seulement une des causes du changement climatique mais aussi une partie de la solution, le CTA soutient trois événements parallèles organisés dans le cadre des négociations de la 23e Conférence des Parties des Nations Unies (COP23) organisée à Bonn, en Allemagne. Il y défendra l’agriculture intelligente face au climat (AIC) et encouragera cette piste pour que l’agriculture atténue les impacts du changement climatique et facilite l’adaptation à ce phénomène.

L’agriculture est au cœur de tous les débats sur le réchauffement planétaire et les phénomènes météorologiques extrêmes. Les liens entre le secteur agricole et le changement climatique ont un impact indéniable sur la sécurité alimentaire mondiale et sur notre environnement. L’Accord de Paris sur le climat, adopté en 2015 au terme de la COP21, avait déjà vu quelques avancées en ce sens, avec une priorité accrue au secteur agricole. Cent dix-neuf pays (dont la majorité des pays ACP) avaient en effet ajouté l’atténuation par le biais de l’agriculture dans leurs Contributions prévues déterminées au niveau national – ou « engagements pour le climat » – et 127 pays avaient fait de l’agriculture une priorité de leurs engagements en faveur de l’adaptation. C’est dans ce contexte que le CTA et ses partenaires s’appuient sur deux sessions parallèles de la COP23 pour promouvoir l’efficacité de l’AIC en termes d’adaptation et d’atténuation.

La première session parallèle, Youth engagement in climate-smart agriculture: Opportunities and challenges (Participation des jeunes à l’agriculture intelligente face au climat : opportunités et défis), insistera sur l’importance d’associer les jeunes à la promotion de solutions AIC, de changer leur perception de l’agriculture et de leur offrir des possibilités de renforcement des capacités et du soutien pour qu’ils puissent participer activement au développement agricole durable. Cet événement, animé par le Dr. Olu Ajayi, coordinateur de programme senior au CTA, présentera les success stories de l’action collective d’un réseau mondial de jeunes (CSAYN) dans le domaine de la participation des jeunes aux activités AIC, mettra en avant le rôle que les jeunes peuvent jouer dans ce domaine et évoquera les possibilités offertes aux jeunes dans les chaînes de valeur agricoles. Le CTA est convaincu que la participation des jeunes aux chaînes de valeur agricoles ainsi qu’aux interventions et politiques agricoles est essentielle au développement du secteur de l’AIC. Le renforcement des capacités des jeunes dans ce domaine est donc une des stratégies clés du CTA.

L'objectif de la deuxième session, The science-policy interface for climate-smart agriculture in action: What are the lessons learned? (L’interface science-politique pour l’agriculture intelligente face au climat en action : quels enseignements ?), est de présenter les enseignements issus d’organisations – comme le CTA, le Centre international d’agriculture tropicale et la Banque africaine de développement – qui ont travaillé sur cette interface « science-politique » pour dégager des données probantes en soutien à la prise de décisions dans ce domaine, de façon à encourager les transformations agricoles nécessaires pour lutter contre le changement climatique. Le Dr. Ajayi présentera son point de vue et ses expériences en ce qui concerne les défis, les opportunités et les enseignements acquis.

Le directeur du CTA, Michael Hailu, sera aussi présent à Bonn pour la session de clôture : Agriculture advantage: The case for climate action in agriculture. Après une brève introduction, il sera le modérateur des échanges, basés sur les précédentes sessions, entre les différents pays, organisations internationales et partenaires privés.