Politiques agricoles

Articles choisis

Concrétiser le potentiel

Semaine de l'agriculture du Pacifique, 16-20 Octobre 2017, Port Vila, Vanuatu

Novembre 9, 2017

La première Semaine de l’agriculture du Pacifique (PWA), organisée par le gouvernement de Vanuatu, la FAO et la Communauté du Pacifique (SPC), s’est achevée le 20 octobre 2017 après trois journées d’ateliers et deux jours de réunions des responsables de l’agriculture et de la sylviculture (HOAFS) et des ministres de l’agriculture et de la sylviculture (MOAFS). Le CTA a activement soutenu cette semaine en co-organisant plusieurs événements parallèles et en facilitant la participation de 35 délégués du Pacifique, de l’Afrique et des Caraïbes. Cela faisait plusieurs années que le Centre recommandait le lancement d’une PWA, à l’image de la Semaine caribéenne de l’agriculture, dont la première édition remonte à 1999.

La Semaine de l’agriculture du Pacifique (PWA) a réuni, du 16 au 20 octobre, des agriculteurs, des représentants du secteur privé, des responsables gouvernementaux, des partenaires du développement et des représentants d’organisations internationales de la région, ainsi que ses ministres de l’agriculture, afin de relancer  le dialogue multiacteurs en vue d’exploiter pleinement le potentiel de l’agriculture dans le Pacifique. En partenariat avec les ministres de l’agriculture et du tourisme de Vanuatu, le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’Organisation du secteur privé des États insulaires du Pacifique (PIPSO), la Communauté du Pacifique (SPC) et l’Organisation du tourisme pour le Pacifique Sud (SPTO), le CTA a organisé une série d’ateliers pour discuter des mécanismes permettant de stimuler les investissements dans les jeunes agripreneurs et l’agritourisme de la région, ainsi que des pistes pour promouvoir l’innovation agricole et les chaînes de valeur agricoles sensibles à la nutrition.

Mieux planifier pour stimuler l’emploi des jeunes

Un quart des 10 millions d’habitants des États insulaires du Pacifique sont âgés de 15 à 30 ans. Cette main-d’œuvre jeune a toutefois peu accès aux marchés de l’emploi formels et informels de la région. Afin d’explorer des pistes pour inciter un plus grand nombre de jeunes à participer proactivement au secteur agricole de la région, le CTA et ses partenaires ont organisé le 17 octobre un débat de haut niveau sur la promotion de l’agripreneuriat des jeunes dans la région du Pacifique (« Promoting youth agripreneurship in the Pacific ») au Centre de congrès de Port Vila. Les participants ont reconnu que la planification politique ascendante, menée par les jeunes, un meilleur accès aux services financiers et de soutien, et le renforcement des partenariats interministériels et public-privé sont la solution pour stimuler le développement d’entreprises innovantes dirigées par des jeunes. La diffusion de success stories d’initiatives dans ce domaine permettra de mobiliser des investissements supplémentaires et, ainsi, de stimuler l’emploi des jeunes et de créer un environnement propice à l’entrepreneuriat des jeunes. Ces derniers sont en effet l’avenir d’économies résilientes et de nations productives et en bonne santé.

Pour remédier à la crise sanitaire d’origine nutritionnelle liée à l’évolution des habitudes alimentaires et au surpoids – un problème qui touche plus de 50 % de la population –, les états insulaires du Pacifique doivent absolument prendre des mesures. Aider et inciter les petits producteurs et d’autres acteurs à développer ensemble des activités productives en amont peut permettre d’améliorer l’accès aux aliments nutritifs à un prix abordable. Reconnaissant la nécessité d’améliorer les chaînes de valeur agricoles sensibles à la nutrition, le CTA, le FIDA et la PIPSO ont organisé, les 17 et 18 octobre, un atelier interactif sur le thème suivant, Promouvoir les systèmes alimentaires nutritifs dans le Pacifique : priorité aux plateformes de chaînes de valeur et d’innovation agricole ("Promoting nutritious food systems in the Pacific: Priority value chain/agricultural innovation platforms"). L’événement a jeté les bases nécessaires à la promotion de l’engagement conjoint d’acteurs clé à des actions communes qui améliorent les résultats des chaînes de valeur agricoles et offrent des possibilités de revenu et de croissance durables aux agriculteurs et autres acteurs.

Un appel à soutenir l’agritourisme

L’agritourisme est l’un des domaines susceptibles de dynamiser la croissance du secteur agricole et de mobiliser les jeunes, les agriculteurs locaux et d’autres acteurs de la chaîne de valeur. Depuis 2014, le CTA met donc en avant le potentiel des marchés de l’agritourisme de la région. Pour faire avancer le débat sur ce thème, le CTA et ses partenaires ont également organisé, lors de la PWA, un atelier sur les nouvelles possibilités offertes par le secteur de l’agritourisme dans le Pacifique  (« New opportunities in the agritourism sector in the Pacific »). Le 18 octobre, les participants de cet atelier ont appelé les ministres de l’agriculture du Pacifique à soutenir le développement de nouveaux marchés d’agritourisme et à renforcer les marchés domestiques existants en encourageant les cuisiniers à utiliser des ingrédients locaux et à promouvoir la cuisine du Pacifique, mais aussi à aider les petits agriculteurs et petites entreprises de transformation à améliorer les conditionnements et l’étiquetage et à satisfaire aux normes de qualité et de sécurité alimentaire.

Le CTA a profité des réunions des HOAFS et des ministres pour réitérer son engagement à coopérer avec ses partenaires à la mise en œuvre des recommandations de la PWA.