Journée internationale de la femme 2016

Événements passés

Le CTA rend hommage aux femmes qui marquent de leur empreinte le développement agricole

La liberté d’action des femmes est un catalyseur essentiel du développement agricole et rural. Pour célébrer la Journée internationale de la femme, le CTA met en lumière six femmes qui ont marqué de leur empreinte l’agriculture des pays ACP.

Découvrez également le récapitulatif du débat qui a eu lieu sur Twitter autour du hashtag #ACPwomen, pendant la semaine du 29 février au 8 mars 2016.

Journée internationale de la femme 2016

L'autonomie complète des femmes est absolument essentielle pour permettre une égalité hommes-femmes dans l'engagement communautaire

Mars 8, 2016

Les femmes occupent une place primordiale dans le travail du CTA. À l'échelle mondiale, la subsistance de près de 50% des femmes actives dépend de l'agriculture, ce chiffre atteignant presque 80 % dans les pays les moins avancés. Et pourtant, les revenus des femmes sont inférieurs à ceux des hommes pour les mêmes travaux. 

Elisabeth Atangana, elle-même productrice, défend avec passion la nécessité pour les associations d'être efficaces et d’offrir une voix aux producteurs. Elle œuvre également en faveur de la reconnaissance de la contribution des femmes à l'agriculture. Elle a joué un rôle essentiel dans la constitution du mouvement paysan au Cameroun, sa patrie, ainsi qu'au niveau régional et continental. Ancienne présidente de l'Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO), elle est actuellement présidente de la Plateforme régionale des organisations paysannes d'Afrique Centrale (PROPAC) et ambassadrice spéciale pour les coopératives à l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). 

Créée afin de valoriser les fruits locaux et de générer des revenus pour les femmes, la Guyana's Pomeroon Women’s Agro-Processors Association va de succès en succès. Sa présidente Rosamund Benn est une des nombreuses femmes dont la vie a incroyablement changé depuis la création de l'entreprise de transformation agricole dans la maison de l'un des membres voici 15 ans.

L'État des Kiribati, dans le Pacifique, va devoir renforcer la qualité nutritionnelle de ses produits agricoles s'il veut nourrir sa population en rapide augmentation, en dépit des impacts dévastateurs du changement climatique. La nutritionniste et gestionnaire de santé publique Eretii Timeon est aux avant-postes des efforts menés pour améliorer les régimes alimentaires d'une population qui souffre actuellement d'un mélange dangereux de malnutrition infantile et d'obésité chez les adultes.