La RCA à la Semaine Africaine au Parlement Européen

in Brussels weblog B

Le Président centrafricain est depuis un jour au siège de l’Union Européenne. Invité dans le cadre de la Semaine Africaine au Parlement Européen, il participera à la conférence de haut niveau organisée par l’organisation régionale. A moins de quelques semaines du Sommet Union Africaine- Union Européenne à Abidjan (Côte d’Ivoire) et juste un an après la Conférence de Bruxelles sur la RCA, la Semaine Africaine au Parlement Européen dont prennent part le Chef d’Etat centrafricain, de nombreux membres de commissions et de délégations parlementaires a débuté ce matin à Bruxelles. Ces personnalités « participeront à des rencontres et des débats afin de définir la teneur d’un partenariat renouvelé avec l’Afrique », lit-on dans le communiqué du Président du Parlement européen, M. Antonio Tajani.

L'UE annonce €400 Millions en soutien à la Guinée

in Brussels weblog B

La Commission européenne a annoncé qu'elle appuiera à hauteur de 400 millions d'euros le Plan national de développement économique et social de la Guinée présenté aujourd'hui à Paris lors du Groupe consultatif. Le Commissaire en charge de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a déclaré: "Il y a trois ans, la Guinée était frappée par Ebola. Aujourd'hui, le pays s'est relevé mais il continue à faire face à de nombreux défis. L'Union européenne reste aux côtés du peuple guinéen et appuiera le Plan national de développement économique et social de la Guinée à hauteur de 400 millions d'euros d'ici 2020.

Principaux événements de la semaine: 20 - 26 novembre 2017

in Brussels weblog B

Secrétariat ACP

20 novembre: Renforcer la diplomatie climatique dans un environnement politique en mutation
21-22 novembre: Comité des Ambassadeurs

Parlement européen

20-23 novembre: Parlement européen - Réunions des commissions parlementaires

Conseil européen

20-21 novembre: Conseil « Éducation, jeunesse, culture et sport »
22  novembre: Coreper I et II
24 novembre: Coreper I

Autres événements

20 novembre: InfoPoint Lunchtime Conference - Migration: evidence for policy making
23 novembre: InfoPoint Lunchtime Conference - Addressing land degradation and desertification
24 novembre: InfoPoint Lunchtime Conference - Protecting Migrants during Emergencies

Benin: Le ministère de l’Agriculture et la Giz s’engagent

in Brussels weblog B

Après les premières sessions de dialogue public-privé organisées en janvier 2017, au cours desquelles les contraintes qui entravent le développement des filières riz, anacarde et karité ont été identifiées, le ministère de l’Agriculture a initié les 2èmes sessions pour la mise en œuvre des engagements pris. Ce dialogue constitue un facteur incontournable pour créer les conditions favorables à la promotion de ces filières qui contribuent énormément à l’essor de l’économie nationale.

Allemagne-Ghana : 100 millions € pour les énergies renouvelables

in Brussels weblog B

Le Ghana recevra 100 millions € de l’Allemagne pour le développement de son secteur énergétique. « Le Ghana fait partie des trois pays d’Afrique désignés pour bénéficier du partenariat bilatéral de réforme mis en œuvre dans le cadre du programme ‘Compact with Africa’. L’initiative apportera 100 millions € additionnels afin de soutenir le secteur des énergies renouvelables au Ghana.», a affirmé Hans-Helge Sander, chef de mission adjoint à l’Ambassade de l’Allemagne au Ghana.

Cuba-UE : une nouvelle étape pour la coopération bilatérale

in Brussels weblog B

Alberto Navarro, ambassadeur de l'Union Européenne à Cuba, a annoncé une nouvelle étape pour la coopération bilatérale dans le cadre de l'accord cadre de coopération et de dialogue politique entré en vigueur provisoirement la semaine dernière. «Nous espérons signer dans les prochaines semaines avec le ministère du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, un accord financier d'appui au développement des sources d'énergie renouvelable pour un montant de 18 millions d'euros » a avancé l'ambassadeur de l'UE dans des déclarations à la presse.

Sénégal-DFID: un projet DFC vise l'amélioration de l'agriculture à Gnibi

in Brussels weblog B

Le projet Décentralisation des fonds climats (DFC) a financé à hauteur de 29 millions 905.000 francs CFA la mise en œuvre d’une initiative portant sur l’amélioration de l’agriculture et de l’élevage à Gnibi, dans le département de Kaffrine, en vue d’aider cette commune à renforcer sa résilience au changement climatique, a appris l’APS. Au total, 110 personnes ont bénéficié directement de ce projet, a précisé le représentant du DFC, Diadji Ndiaye, lors d’une "journée de passage du don" organisée ce week-end à Gnibi et dans le cadre duquel chaque famille bénéficiaire d’animaux donne à son tour à une autre famille nécessiteuse. Le projet DFC est financé par le programme BRACED (Building Resilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters), une initiative du DFID (Département pour le développement international du Royaume Uni).

Madagascar: Reforme et sécurisation foncière : €4 millions de l’AFD

in Brussels weblog B

Le projet «Appui à la réforme et à la sécurisation foncière» (ARSF) a été mis en œuvre depuis janvier 2016, sous la houlette du ministère auprès de la Présidence chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement (M2pate). Et dans les perspectives de renforcer cette politique surtout au niveau des communes rurales, l’Agence française de développement (AFD) et l’union Européenne ont alloué quatre millions d’euros. «Nous avons comme objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation foncière en milieu rural et au renforcement et à la consolidation de la réforme foncière menée depuis 2005», a expliqué le coordonnateur du programme, Jérôme Marie Elysée Raomba, lors d’un point de presse hier à Anosy.

Le président de la Banque africaine de développement au Portugal

in Brussels weblog B

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a effectué, du 13 au 14 novembre 2017, une visite de travail de deux jours à Lisbonne au Portugal, à l’invitation des autorités portugaises. Il était accompagné de l’administrateur du Portugal auprès de l’institution, Catherine Cudré-Mauroux. Mario Centeno, ministre des Finances et gouverneur du Portugal auprès de la BAD, s’est, le premier, entretenu avec le président de la première institution financière africaine de développement, et s’est félicité de sa venue à Lisbonne.

Caraïbes: secteur privé haïtien exige des modifications dans les APE

in Brussels weblog B

Le secteur privé haïtien ne s'oppose pas aux Accords de partenariat économique (APE) mais exige des modifications dans la liste d’exclusion, et dans l’exposé des motifs à présenter pour la ratification. Il souhaite aussi que certaines dates soient reconsidérées. Frantz Bernard Craan, coordonnateur du Forum économique du secteur privé, qui s’exprimait mercredi soir à l’hôtel Mariott, indexe le fait que selon les termes de ces accords les produits dominicains peuvent librement entrer en Haïti. Le patron du secteur privé rappelle qu’Haïti avait négocié en 2008-2009 une liste d’exclusions, qui mettait un certain nombre de produits de côté afin de protéger des secteurs de l’économie, en particulier l’agriculture.

Premier symposium ONUDI – ACP tenu à Bruxelles

in Brussels weblog B

Le premier symposium consacré à la coopération entre l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) s’est tenu le 24 octobre au Secrétariat ACP, à Bruxelles. Le Secrétaire général ACP, Dr. Patrick I. Gomes et le Directeur général de l’ONUDI, LI Yong, ont participé à cet évènement axé sur le thème « Favoriser l’industrialisation inclusive et durable des pays ACP par la création d’emplois, les chaînes de valeur et l’investissement productif ».

Des ONG dénoncent les ratés de la France dans l’aide à l’éducation

in Brussels weblog B

264 millions d’enfants dans le monde ne vont pas à l’école. La coalition Éducation dénonce la faiblesse de l’aide française à l’éducation dans les pays en développement. La Coalition Éducation, qui rassemble 16 organisations de la société civile, doit rencontrer Brigitte Macron ce lundi 6 novembre, pour évoquer l’engagement de la France sur l’enjeu de l’apprentissage. Le président français a indiqué vouloir atteindre l’objectif de 0,7 % du PIB dédié à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 0,55 % pour 2022. Cela représente une augmentation de pas moins de 3 milliards d’euros. Si la France maintient la part de 15% de l’APD totale pour l’éducation, cela représenterait 655 millions d’euros de financements supplémentaires pour le secteur de l’éducation d’ici à 2020.

UE: €106 millions pour les populations touchées par les crises au Soudan

in Brussels weblog B

La Commission européenne a annoncé l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros (46 millions d'euros d'aide humanitaire et 60 millions d'aide au développement) afin d'aider directement la population du Soudan touchée par les déplacements forcés, la malnutrition, les épidémies et les conditions climatiques extrêmes récurrentes. Quelque 4,8 millions de Soudanais ont actuellement besoin d'une aide d'urgence. Cette annonce intervient alors que M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, est au Soudan et effectue des visites de projets d'aide humanitaire de l'UE dans le sud du Darfour.

Didier Reynders - Abidjan: séminaire droits de l’Homme dans le secteur privé

in Brussels weblog B

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a ouvert le mardi 24 octobre à Abidjan, en présence de SAR la Princesse Astrid, un séminaire consacré aux droits de l’Homme dans le secteur privé. Ce séminaire était plus particulièrement axé sur la prévention et l’abolition du travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement du cacao, le principal produit d’exportation de la Côte d’Ivoire. L’intervention du Ministre Reynders a été suivie de discours, de témoignages et d’un débat réunissant tous les acteurs concernés.

L’aide au développement européenne menacée par les restrictions budgétaires

in Brussels weblog B

Les eurodéputés ont soutenu une hausse de l’aide humanitaire et au développement dans le budget européen pour 2018. Mais le Conseil a fait savoir qu’il était en désaccord avec nombre de propositions. Les eurodéputés ont voté un budget 2018 de 162,6 milliards d’euros (soit 1,2 % de plus que la proposition de la Commission, à 160,6 milliards) d’engagements et 146,7 milliards (0,9 % de plus par rapport aux 145,4 milliards proposés) de paiements. Le 12 juillet, les États membres avaient cependant décidé de réduire de 1,2 milliard d’euros la proposition initiale de la Commission. Une coupe « mécanique » condamnée par le Parlement et les ONG, qui critiquent notamment la réduction de l’aide au développement et sa réorientation vers la lutte à l’immigration.

Soudan: L'Italie attache une Grande Importance à la Corne de l'Afrique

in Brussels weblog B

L'Ambassadeur d'Italie auprès du Soudan, Fabrizio Ubiso a expliqué que l'Italie accorde une Grande Importance à la Corne de l'Afrique, en particulier au Soudan, en tant que Pilier Majeur de la Région. Il a dit, dans une interview accordée à l'Agence Soudanaise de Presse (SUNA) qui sera publié ultérieurement, " Après l'Abolition des Sanctions Economiques sur le Soudan récemment, le Soudan mène ce qu'il doit le faire et œuvre à renforcer la coopération avec la Communauté Internationale à cet égard et il gagne jour après jour et mois après mois plus de Crédibilité à être un Partenaire Privilégié dans la Communauté Afin de préserver la Stabilité de la Région."

L’Accord de Cotonou en phase II

in Brussels weblog B

L’OMC et l’Union Européenne ont vanté les mérites des Accords de Partenariat Economique (APE), censés donner « des avantages réciproques » entre les européens et les pays membres de l’ACP. Pourquoi alors la part des importations ACP vers l’UE est-elle structurellement sur une courbe descendante - de 7 à 2,5% - depuis 30 ans ? L’Accord de Cotonou est un serpent de mer qui mine l’existence des pays membres de l’Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP) depuis des décennies ; plus que l’Union Européenne (UE).

UE - Belize: Les bananeraies tirent profit du projet d’électrification

in Brussels weblog B

Selon un représentant du distributeur Belize Electricity Limited, Mme Vonetta Burrell, en charge des relations publiques, la couverture du distributeur dans le pays, de 92 % à l’heure actuelle, devrait atteindre 98 % à l’horizon 2020. Le projet GOB-EU-BEL couvrira plus de 200 communautés et un total de 5 000 ménages dans les communautés actuelles et nouvelles. Sa finalisation nécessitera environ 35 millions de dollars et, dans le cadre de sa réalisation, les habitants de Cowpen ont désormais accès à l’électricité pour la toute première fois. Conformément à la mission de l’UE d’améliorer les conditions de vie et à la mission conjointe UE-BEL, plusieurs bananeraies ont bénéficié du projet.

17. UE: nouvel indice pour aider les investisseurs à évaluer la diversité alimentaire

in Brussels weblog B

Un indice financé par l’UE pour mesurer la biodiversité dans la production alimentaire doit être mis en place l’année prochaine, donnant aux investisseurs un étalon pour évaluer la manière dont les entreprises et les gouvernements rendent les systèmes alimentaires plus résilients face au changement climatique. Investir dans des variétés alimentaires telles que le blé dur éthiopien résistant à la sécheresse ou la canahua andine résistante au gel peut rendre les chaînes d’approvisionnement plus résistantes aux chocs climatiques, d’après une étude publiée mardi par Biodiversity International

Belize et l’UE: 3ème séance de dialogue politique en vertu de l’ « article 8 »

in Brussels weblog B

Dans le cadre de la semaine diplomatique de Belize et des célébrations de l’indépendance, la troisième séance de dialogue politique entre l’Union européenne (UE) et Belize s’est tenue à Belmopan, le mardi 19 septembre 2017. Le dialogue, cordial et constructif, a notamment pris la forme d’une plate-forme de consultations sur un large éventail de thématiques bilatérales, régionales et multilatérales, et a été l’occasion de faire le point sur les progrès réalisés à propos des « éléments essentiels » de l’accord de Cotonou, y compris le respect des droits de l’homme, les principes démocratiques et la bonne gouvernance.