Des projets phares centrés sur les besoins régionaux

Le CTA met en œuvre sa nouvelle méthode de travail. Le Centre lance six nouveaux projets phares afin d'augmenter la productivité agricole, de développer des chaînes de valeur et des marchés agricoles efficaces et de faire la transition vers une agriculture intelligente face au climat. 

Ces projets phares ont été développés en complément des trois priorités stratégiques du Centre : les politiques, la gestion des connaissances et des chaînes de valeur, et l'autonomisation des femmes et des jeunes. Ils sont intégrés aux plans d'action régionaux qui ont été développés en étroite collaboration avec les bénéficiaires et les partenaires du CTA, suite à des analyses externes et des études d'impact.

Le CTA prête une attention croissante au renforcement des liens avec le secteur privé, notamment avec les petites et moyennes entreprises et les associations de PME dans le domaine agricole. L'agriculture intelligente face au climat continue à être la pierre angulaire des programmes du CTA, qui a largement contribué à placer l'agriculture en haut de la liste des priorités actuelles en termes de changement climatique. La troisième priorité stratégique du CTA est de développer des politiques, des stratégies et des chaînes de valeur qui incluent un large éventail de parties prenantes, notamment des organisations d'agriculteurs, des groupes de jeunes et de femmes, et des institutions de recherche et d'enseignement.

Les projets phares sont axés sur ces principaux domaines d'intervention prioritaires, et notamment sur l'implication du secteur privé, qui est perçu comme un partenaire puissant bien que sous-exploité dans le développement agricole et rural. Ces projets contribueront à améliorer la coordination entre les différents programmes, permettant au CTA d'impliquer des parties prenantes clés, notamment le secteur privé, dans le développement des chaînes de valeur agricoles, comme celles qui soutiennent l'amélioration de la valeur nutritionnelle. L'importance accordée au développement des entreprises est fondamentale puisque c'est de cette manière que les petits producteurs agricoles pourront sortir de la pauvreté en devenant le fondement de marchés inclusifs et améliorés.

Les nouveaux projets ont été conçus sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques des six régions des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) : l'Afrique de l'Ouest, l'Afrique centrale, l'Afrique de l'Est, l'Afrique australe, les Caraïbes et le Pacifique. « D'importantes différences s'observent entre les régions », a noté le Directeur du CTA, Michael Hailu. « Pour tenir compte de ces différences, le CTA aligne la majeure partie de son programme de travail sur les priorités spécifiques à chaque région. »

Le projet phare en Afrique de l'Ouest cherche à améliorer les chaînes de valeur des céréales intrarégionales, pour permettre aux organisations d'agriculteurs ainsi qu'aux entrepreneurs privés de rechercher activement des opportunités dans le commerce régional des céréales. En Afrique centrale, la sécurité alimentaire et nutritionnelle sera améliorée, en parallèle de la mise en place d'une meilleure gestion des connaissances et des informations, d'institutions de marché renforcées et de plateformes multipartites plus efficaces. Les éleveurs de bétail et autres éleveurs d'Afrique de l'Est deviendront plus résilients en acquérant les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour que leurs animaux leur rapportent davantage d'argent. Le projet phare d'Afrique australe donnera aux agriculteurs les moyens d'utiliser des solutions agricoles climato-intelligentes pour leurs céréales et leur bétail, d'améliorer leurs moyens de subsistance et de sortir de la pauvreté. Dans les Caraïbes, les petits producteurs ainsi que les femmes et les jeunes entrepreneurs-producteurs pourront faire un meilleur usage des ressources naturelles et accroître leurs profits en utilisant des pratiques agricoles climato-intelligentes. Les travaux entrepris dans le cadre du projet phare dans les Îles du Pacifique amélioreront la situation financière et la santé physique des habitants pauvres des zones rurales et urbaines, notamment des femmes et des jeunes enfants, en développant les cultures alimentaires et les marchés de poisson locaux.

Les divers retours, y compris les analyses externes et les études d'impact, ont joué un rôle crucial pour guider le CTA dans cette nouvelle orientation. Le Centre est convaincu que cette approche contribuera à assurer que son travail répond toujours mieux aux besoins de ses bénéficiaires et partenaires.

Les projets phare

Pour plus d'informations

Semer l'innovation, récolter la prospérité : Plan stratégique du CTA pour 2016–2020
Plus d'informations sur les nouveaux plans d'action régionaux du CTA
Vers l'élaboration d'un plan d'investissements agricoles intelligents

Restez en contact

• Suivez @CTAflash sur Twitter pour recevoir des mises à jour régulières
• Suivez le CTA sur Facebook
• Inscrivez-vous à la newsletter du CTA