Communiqués de presse

Espace presse

Tirer profit du manioc – une culture stratégique pour l’Afrique centrale

Pour diffusion immédiate - Yaoundé, le 29 novembre 2016

De toutes cultures d’Afrique centrale, le manioc est celle qui possède le plus grand potentiel pour renforcer la sécurité alimentaire et améliorer les revenus des agriculteurs. Encore faudrait-il mettre en place une véritable stratégie de développement de cette chaîne de valeur en se donnant pour objectif la création d’emploi et l’accroissement des échanges commerciaux. C’est pour y parvenir que le Cameroun accueille, à Yaoundé, du 6 au 9 décembre 2016, parallèlement au Salon International de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, le Forum régional sur le manioc en Afrique centrale - Défis et opportunités pour les petits producteurs. Une occasion de faire le point sur cette culture d’avenir.

Dynamiser le commerce régional des céréales en Afrique de l’ouest

Pour diffusion immédiate - Wageningen, 24 novembre 2016

Le commerce des céréales, comme le maïs, le millet, le sorgho et le riz, se situe bien en dessous de son potentiel de croissance en Afrique de l’ouest, malgré les opportunités offertes par la production locale et la forte demande des populations urbaines toujours plus nombreuses. Une conférence intitulée Comment structurer le commerce des céréales en Afrique de l’ouest : quels instruments de marché et quelles mesures de politique publique? examinera quelques-uns des obstacles actuels à l’augmentation du commerce régional dans le secteur des céréales, ainsi que les moyens de le dynamiser. L’événement se tiendra à Ouagadougou (Burkina Faso) du 29 novembre au 1er décembre.

La croissance de l’agriculture à petite échelle dans les pays en développement est freinée par un grave sous-financement. Afin d’y remédier, une conférence internationale se penchera prochainement sur un modèle de financement agricole novateur : une combinaison de financements privés, philanthropiques et publics destinée à amener davantage de capitaux dans les chaînes de valeur des petits exploitants. La conférence Blending4Ag aura lieu les 7 et 8 novembre à Bruxelles. Elle devra aboutir à des pratiques améliorées en matière de mobilisation de financement agricole et contribuer à la création de nouveaux partenariats visant à réduire et à partager les risques liés au financement des petits exploitants.

Octobre 6, 2016

La croissance de l’agriculture à petite échelle dans les pays en développement est freinée par un grave sous-financement. Afin d’y remédier, une conférence internationale se penchera prochainement sur un modèle de financement agricole novateur : un mélange entre financement privé, philanthropique et public destiné à amener de plus grands flux de capitaux dans les chaînes de valeur des petits exploitants. Organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), la plateforme de financement mondiale Convergence et l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), l’événement Blending4Ag aura lieu les 7 et 8 novembre à Bruxelles. Cette conférence devrait aboutir à des pratiques améliorées en matière de mobilisation de financement agricole et contribuer à la création de nouveaux partenariats visant à réduire et à partager les risques liés au financement des petits exploitants.