Wednesday, 7 November 2018

Des technologies intelligentes face au climat pour 20 000 petits exploitants éthiopiens

Le CTA, en partenariat avec Farm Africa, a lancé un nouveau projet visant à renforcer la résilience au changement climatique des petits exploitants agricoles de région des nations, nationalités et peuples du Sud (RNNPS), en Éthiopie. Il s’agit du troisième et dernier projet relevant d’une initiative du CTA qui a pour but de promouvoir la diffusion de technologies agricoles intelligentes face au climat éprouvées en Jamaïque, au Mali et maintenant en Ethiopie.

Ce projet d’une durée de 22 mois, intitulé « Accelerating the Uptake of Climate-Smart Agriculture in Ethiopia » (« Accélérer l'adoption d'une agriculture intelligente face au climat en Éthiopie »), aidera les petits exploitants agricoles à s'adapter au changement climatique en encourageant l’adoption de technologies et pratiques intelligentes face au climat, notamment en leur fournissant des informations météorologiques et commerciales basées sur les technologies de l'information et de la communication (TIC). Il cible 20 000 petits exploitants agricoles de trois districts (ou « woredas ») de la région, à savoir Halaba special woreda, Hadero Tunto et Damot Gale.

L’agriculture intelligente face au climat (AIC) est une approche visant à parvenir à une « triple victoire » dans le domaine de l’agriculture : l’augmentation de la productivité agricole, l'adaptation (aider les cultures à se développer dans le contexte du changement climatique) et l’atténuation du changement climatique (réduction des émissions de gaz à effet de serre). Malgré les nombreuses innovations liées à l’AIC, l’adoption massive de ces nouvelles pratiques agricoles susceptibles de faire la différence se fait lentement.

« Nous devons renforcer la capacité des petits exploitants agricoles à faire face à la variabilité du climat et aux événements météorologiques imprévisibles en les aidant à adopter des innovations technologies et de meilleures pratiques agricoles. Ce projet permettra de tester certaines de ces innovations et ouvrira la voie à la diffusion à grande échelle, auprès d’un grand nombre d’agriculteurs, des pratiques efficaces et qui ont fait leurs preuves, » a déclaré Michael Hailu, directeur du CTA.

Yasmin Abdulwassie, directrice de Farm Africa Ethiopia, a indiqué : « Nous sommes ravis de coopérer avec le CTA et d’aider ainsi les agriculteurs de la RNNPS à améliorer leurs rendements d'une manière écologiquement durable. Ce projet contribuera non seulement à accroître la sécurité alimentaire, mais aussi les revenus des ménages, au bénéfice de milliers d’habitants vivant dans une région exposée à des événements climatiques extrêmes. »

Ce projet est financé par l’Union européenne par le biais du CTA. L’augmentation de la productivité agricole et de la sécurité alimentaire pour les petits exploitants agricoles et le renforcement de leur capacité d’adaptation aux incertitudes climatiques figurent parmi les objectifs escomptés du projet. D’une manière générale, l’adoption à plus grande échelle de l’AIC sur le terrain permettra d’améliorer la sécurité alimentaire et la résilience de 50 000 petits exploitants agricoles dans trois pays ACP.

Pour plus d’informations ou demander une interview, veuillez contacter : Toby Johnson, chef d’équipe Communication, CTA, +31 (0) 6 10 88 50 80, johnson@cta.int.

A propos du CTA

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) est une institution internationale conjointe des Etats du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne (UE). Sa mission est d’améliorer la sécurité alimentaire et de renforcer la résilience et la croissance économique inclusive en Afrique, dans les Caraïbes et dans le Pacifique à travers des innovations dans l’agriculture durable. Le CTA opère dans le cadre de l’accord de Cotonou et est financé par l’UE.

A propos de Farm Africa

Investir dans l'agriculture à petite échelle est la meilleure façon de lutter contre la pauvreté dans les régions rurales d’Afrique. Farm Africa est une ONG phare spécialisée dans le développement de l’agriculture, la protection de l'environnement et le développement des entreprises des régions rurales du continent africain. Nous aidons les agriculteurs à cultiver davantage, à vendre plus de produits agricoles et à prix plus élevé, tout en protégeant durablement l’environnement. Nous travaillons en coopération avec différents types d'agriculteurs, sur des terres de nature très différente, allant des zones pastorales arides aux forêts luxuriantes - des écosystèmes très diversifiés. Si leur situation n’est pas toujours la même, ces petits agriculteurs font tous face à des défis économiques et environnementaux croissants.

Depuis sa création en 1985, Farm Africa s’emploie à réduire la pauvreté en Afrique de l’Est en développant l'agriculture à petite échelle. Farm Africa est active dans quatre pays : l’Ethiopie, le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie. Nous travaillions auparavant dans le plus jeune pays du monde, le Soudan du Sud, mais le conflit ne nous a pas permis d’y poursuivre nos activités.

Farm Africa est présente en Ethiopie depuis 1988. Le premier projet visait à aider les veuves à se procurer des revenus grâce à l’élevage de chèvres. A ce jour, Farm Africa a lancé au total 96 projets dans ce pays.

Le bureau éthiopien de Farm Africa met aujourd’hui en œuvre des projets dans différentes régions du pays. L’accent est mis sur la protection de l'environnement, le développement de l'expertise agricole et la promotion du développement des entreprises, pour favoriser la prospérité.        

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!