Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Créer des chaînes de valeur rentables

Blog

Il y a vingt ans, les pays de la Communauté caribéenne importaient 54 % de leurs aliments, un chiffre qui a drastiquement augmenté depuis. Afin d’inverser la tendance, la région s’est engagée à favoriser la production alimentaire nationale et diminuer sa dépendance en importations. Les petits exploitants de la région, qui représentent un cinquième de la main-d’œuvre et doivent souvent faire face à des problèmes de productivité, de ventes et de pauvreté, ont un rôle-clé à jouer.

Les interventions du CTA dans les Caraïbes servent à améliorer les chaînes de valeur agricoles pour aider les petits agriculteurs à augmenter productivité et revenus. En ce sens, un volet du programme caraïbéen du CTA, incluant une série de projets dans la région (Barbade, Grenade, République dominicaine), se concentre sur le développement de chaînes de valeur durables et rentables.

En 2017, la Barbados Agricultural Society a exécuté un projet aidant les petits producteurs à gérer plus efficacement leur exploitation et la commercialisation de leur production. En tout, 240 participants de 86 ménages de l’île ont pris part à douze ateliers, utilisant l’approche des champs-écoles et traitant de nombreux thèmes – bonnes pratiques agricoles, importance de la tenue de registres, méthodes de culture appropriées.

«Ces ateliers ont aussi aidé les petits agriculteurs à mieux répondre aux besoins du marché», défend Juan Cheaz, gestionnaire des opérations du CTA dans les Caraïbes jusqu’en août 2017. Pour garantir l’efficacité des chaînes de valeur, les agriculteurs doivent connaître exactement les besoins des acheteurs.»

A Grenade, le CTA a permis au Marketing and National Importing Board d’entreprendre en matière de chaînes de valeur agricoles durables et lucratives, avec un projet lancé en mai 2017 auquel ont participé plus de 200 personnes – pour moitié des petits agriculteurs. Un consultant fut chargé d’agrandir la liste des produits inclus au cahier des charges des produits agricoles de l’île, qui décrit à présent 40 produits vendus sur l’île faisant face à une forte demande.

De plus, le projet visait à créer une chaîne de valeur efficace entre les producteurs et le secteur de la restauration et de l’hôtellerie, pour ainsi stimuler les revenus de l’agrotourisme. Promouvoir l’utilisation des TIC par les petits agriculteurs et autres acteurs de la production, la commercialisation et la vente de produits agricoles, était une autre priorité.

Parmi les volets essentiels du programme caraïbéen du CTA figurait enfin l’accès au financement agricole. En République dominicaine, un partenariat entre le CTA et Banco ADOPEM – un institut de microfinance fort de 400 000 clients et d’un portefeuille de prêts de 126 millions de dollars – aide les petits producteurs de bananes et de bananes plantain à accéder à des services financiers.

Ce partenariat a également aidé de petits agriculteurs à acquérir les compétences, les outils et les technologies nécessaires pour pénétrer durablement de nouveaux marchés plus lucratifs. Lors du premier trimestre du projet en 2016, plus de 200 producteurs ont suivi une formation pour répondre aux normes des marchés d’exportation (certification GlobalGAP), deux associations ont bénéficié d’une formation aux procédures financières et de gestion, et 150 producteurs ont été formés au financement rural. De facto, 66 petits producteurs ont bénéficié d’un crédit.

En 2017, le programme a consolidé la position des petits agriculteurs dans la chaîne de valeur agricole en facilitant l’accès au microcrédit et organisant des formations techniques axées sur la gestion des récoltes, post-récolte et la nutrition des sols.

Le succès rencontré par Banco ADOPEM, impactant les petits agriculteurs de tout le pays, a séduit la Banque interaméricaine de développement (BID) qui lui a remis le Prix interaméricain de l’innovation financière et entrepreneuriale. Ce prix, octroyé par le Fonds d'investissement multilatéral de la Banque interaméricaine de développement, compte parmi les récompenses les plus prestigieuses de la région. 

Encourager les jeunes agripreneurs

Jardins modèles en Haïti

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!