Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Véhicule aérien sans pilote (drones) pour l'agriculture

Blog

Les pays à haut revenu ont récemment constaté des améliorations récentes dans leurs systèmes de gestion agricole, grâce à la technologie moderne de télédétection telle que les satellites et les avions, ainsi que les informations qu’ils recueillent. Des conseils sont dispensés aux agriculteurs et aux pêcheurs à partir de la grande quantité de données collectée, afin de les aider dans leur prise de décisions.

Cela a conduit à de meilleurs rendements de culture, à des produits de meilleure qualité, et à des pratiques agricoles plus durables dans certains cas. Le « Big Data » informe également les décideurs de haut niveau sur la façon de mieux gérer l’approvisionnement alimentaire aux niveaux national et régional.

En Afrique subsaharienne, aux Caraïbes et dans le Pacifique, des défis spatiaux et techniques importants ont empêché l’utilisation de la technologie de télédétection dans de nombreux domaines. Par exemple, les petits agriculteurs qui produisent tout de même les deux tiers de la nourriture du monde, disposent souvent de petites parcelles aux limites floues. De plus, ils utilisent souvent les systèmes de cultures associées et adoptent une gamme importante de pratiques agricoles.

L’utilisation de petits véhicules aériens sans pilote (UAV, mieux connus sous le nom de drones) à des fins agricoles est une technologie émergente qui pourrait révolutionner la façon dont les entrepreneurs agricoles gèrent leurs terres, l’eau, les cultures et les infrastructures. Les UAV peuvent être spécifiquement utilisés pour les exploitations commerciales, permettant de capturer des images géoréférencées à haute résolution (2-5 cm) et leur chevauchement, sur une superficie de 400 hectares en un seul vol. Les drones peuvent aussi parfaitement mettre en ligne des données et produire des analyses agricoles grâce à leurs systèmes de gestion des données. Ils sont en mesure de voler de façon autonome, du décollage à l’atterrissage.

Progrès à ce jour et activités en cours

En 2015, le CTA a commencé à s’engager dans la technologie des drones et leur utilisation dans l’agriculture, y compris la pêche. En plus de la création et de l’animation de la communauté de pratique et l’établissement d’une présence dédiée sur Twitter, le centre a lancé une évaluation de la gouvernance des UAV dans les pays ACP où la recherche a eu des impacts avec les essais pilotes et leur adoption. Notons que la législation régissant l’utilisation des drones est inégale, voire inexistante, dans de nombreux pays.

À ce jour, un travail a été réalisé en partenariat avec le Centre International de la Pomme de terre, et des liens avec les opérateurs du secteur privé sont en cours d’établissement. Un numéro spécial d’ICT Update sera dédié aux drones en avril 2016. Dans le cadre de sa nouvelle stratégie 2016-2020, le CTA entend appuyer la sensibilisation et le renforcement de capacité, et promouvoir l’utilisation responsable des drones pour l’agriculture.

Emplacement:

Drones à l'horizon : nouvelle frontière dans l'innovation agricole

La technologie des drones pourrait aider les agriculteurs du monde entier à surveiller la croissance de leurs cultures, lutter contre les nuisibles, améliorer leur régime foncier, et bien plus encore. Il convient pour cela de mettre en place des dispositifs de régulation pour préserver la vie privée et la sécurité des citoyens.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!