Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Zambie : des partenariats multilatéraux pour une agriculture des céréales intelligente face au climat

Blog

Blog

En Zambie, un partenariat multilatéral a permis de recenser le profil numérique de 35 000 agriculteurs. Ils recevront des informations agronomiques et des bulletins météorologiques sur leur téléphone portable.

Ce partenariat fait partie du projet du CTA « Déployer à plus grande échelle des solutions d’agriculture intelligente face au climat pour les agriculteurs et les éleveurs d’Afrique australe ». Il entend offrir aux exploitants un meilleur accès aux solutions d’agriculture intelligente face au climat (AIC) afin d’améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et les revenus des petits exploitants zambiens.

Nombre d’agriculteurs zambiens ont un accès limité aux technologies et aux pratiques d’AIC abordables et fiables. Aussi le CTA appuie le partenariat multilatéral zambien visant à promouvoir des services d’information sur le climat basés sur les technologies de l'information et de la communication (TIC), ainsi que des systèmes d’assurance intempéries et la diversification des options pour les éleveurs, comme l’utilisation de fourrage intelligent face au climat, dont la culture nécessite moins d’eau mais qui est tout aussi nutritif pour le bétail. Le partenariat informe les agriculteurs à propos des germoplasmes résistants à la sécheresse, notamment des semences de maïs qui peuvent arriver à maturité lors de saisons des pluies plus courtes. L’objectif est d’atteindre 80 000 exploitants en trois ans.

Le consortium se compose de la Zambia Open University, de Musika Development Initiatives (Musika) et de la Professional Insurance Corporation Zambia (PICZ) et travaille en collaboration avec des agents et des vulgarisateurs de terrain du ministère de l’agriculture et de l’élevage. Chaque partenaire est responsable de différents domaines du développement :

  • PICZ est en train de développer une plateforme numérique pour l’enregistrement des agriculteurs. 
  • Musika est en charge de l’élaboration d’un manuel de formation et dirige la formation des travailleurs de terrain et des agriculteurs. 
  • La Zambia Open University mène des recherches sur les options en matière de fourrage intelligent face au climat pour les éleveurs, en plus de coordonner et de diriger la mise en œuvre du projet.

Cette initiative génère des bénéfices multiples pour chaque partenaire : PICZ gagne des nouveaux clients parmi les petits exploitants, Musika encourage ses entreprises clientes à faire affaire avec des agriculteurs et la Zambia Open University permet à ses étudiants d’enrichir leur expérience en matière de gestion de projet et de recherche.

Le secteur public joue aussi un rôle clé dans le partenariat. A travers ses services nationaux d'information agricole, le ministère de l’Agriculture et de l’élevage fournit toutes les données agronomiques et techniques que le consortium communique aux agriculteurs via leur téléphone portable. L’utilisation d’informations validées par le gouvernement garantit que les exploitants ne reçoivent pas de messages contradictoires. De plus, début 2017, le gouvernement zambien a annoncé une politique rendant obligatoire la souscription à une assurance basée sur un indice climatique pour tous les agriculteurs bénéficiant du programme national de soutien pour les intrants agricoles, à travers lequel le gouvernement distribue des intrants subventionnés aux petits producteurs. Cela signifie qu’environ 1,2 million d’agriculteurs ont contracté une assurance fondée sur un indice climatique.

Emplacement:

Foires aux semences : un concept innovant et intelligent pour promouvoir les semences résistantes au stress

par , , et

Au début de chaque saison, les agriculteurs doivent prendre une décision importante : choisir leurs semences et trouver des fournisseurs. Une décision capitale dans le contexte du changement climatique. Dans le cadre d’un projet du CTA pour aider les agriculteurs face aux sécheresses et autres phénomènes météorologiques extrêmes, des foires aux semences sont organisées en Zambie. L’objectif ? Améliorer l'accès des petits exploitants agricoles à des semences de qualité qui leur permettront de cultiver des variétés de maïs résistantes au stress.

Face au changement climatique, les agriculteurs se lancent dans la culture « intelligente »

par

L’agriculture intelligente face au climat (AIC), qui comprend une série de techniques de production et d’intrants qui aident les agriculteurs à s’adapter aux modifications des conditions météorologiques, est promue dans le cadre de l’initiative climato-intelligente du CTA en Afrique australe, qui vise à renforcer la résilience au changement climatique et les revenus des agriculteurs.

Agriculture intelligente face au climat : l’importance de la communication et des politiques de soutien

par et

L'agriculture intelligente face au climat (AIC) pourrait bien changer la donne pour les petits exploitants d’Afrique. Beaucoup d’entre eux subissent en effet l’impact de la hausse des températures et de la multiplication des inondations et des sécheresses qui diminuent leur productivité et leurs bénéfices. Des efforts sont donc nécessaires pour inciter le plus grand nombre d’entre eux à adopter des pratiques agricoles intelligentes face au climat.

Offrir des produits et services numériques groupés au profit de l’agriculture climato-intelligente au Zimbabwe

par et

Au Zimbabwe, le changement climatique apparaît comme la principale menace pour l’agriculture. Pour relever ce défi, une organisation paysanne de premier plan s’est associée à une société de télécommunications du secteur privé afin de proposer aux agriculteurs des produits et services groupés d’agriculture intelligente face au climat.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!