Leading image

Blog

Blog

En septembre 2019, à Bruxelles, le CTA a organisé un atelier de capitalisation des expériences autour de quatre domaines d’impact : plaidoyer, chaîne de valeur, digitalisation et capitalisation.

© CTA

par

Plus les agriculteurs sont nombreux, moins il y a à manger ; ce schéma historique est devenu une loi économique mondiale et continue d’être la réalité en Afrique. La plupart des pays agricoles, c'est-à-dire ceux où l'agriculture est le secteur ou l’un des secteurs qui contribuent le plus au revenu national, sont touchés par la pauvreté et une grave insécurité alimentaire. Le ratio consommateurs/producteurs est défavorable ; faute de revenus suffisants, les agriculteurs n’ont pas les moyens d’investir dans des systèmes plus productifs.

par , , et

Le CTA, conscient des opportunités offertes par l’application des drones à l’agriculture de précision, a lancé le projet Transformer l'agriculture africaine - Les yeux dans le ciel pour des technologies intelligentes au sol en 2016 afin d’apporter une assistance technique aux start-up africaines.

par

Le "Rapport sur la numérisation de l'agriculture africaine, 2018-2019" met en avant le faible taux d’adoption des solutions digitales en agriculture (D4Ag) chez les femmes d’Afrique subsaharienne. Alors qu’elles représentent jusqu’à 50 % de la main-d’œuvre agricole, seulement 25 % d’entre elles environ sont abonnées à une solution D4Ag. Une femme s’emploie à changer la donne au Ghana ; elle utilise et met au point, une solution pour améliorer la sécurité alimentaire. Son nom : Caroline Pomeyie, cofondatrice et PDG de ProFish Ghana Limited.

par

Trackball Global Technologies, fondée en 2019, est l'une des plus jeunes entreprises nigérianes de fourniture de solutions numériques pour l’agriculture (D4Ag). AgriCo, sa plateforme d'apprentissage en ligne, permet aux agriculteurs urbains de s’initier aux meilleures pratiques agricoles et d’élevage sans sortir de chez eux, grâce à des cours interactifs animés par des experts agricoles.

par , , et

Les innovations technologiques et les progrès de l'agriculture digitale se poursuivent à un rythme élévé, améliorant l’efficacité de l’agriculture à travers le monde. Le taux d’adoption des nouvelles technologies reste cependant peu élevé chez les petits exploitants agricoles. Le faible développement de l’infrastructure des données et le manque de partenariats commerciaux empêchent en effet les organisations paysannes de tirer parti des débouchés commerciaux.

par

La coopérative innovante pour une nutrition optimale (ICON), lancée en mars 2018 au Burkina Faso par 16 boursiers Ashoka, vise à soutenir la consommation, la production et la commercialisation de produits alimentaires locaux hautement nutritifs via le lancement d’une marque collective. Lamisse Kandil, sa directrice générale revient sur les efforts déployés pour faire du label ICON Africa un gage de qualité sanitaire et nutritionnelle et un modèle en matière de développement durable.

par

Un jeune garçon ougandais voulait aider les éleveurs de son pays à améliorer, moderniser et simplifier la gestion du bétail. Il a concrétisé sa vision et gère aujourd’hui Jaguza Tech, une entreprise internationale, qui a le potentiel de changer la vie d’innombrables acteurs de la chaîne de valeur agricole.

par , , et

Le CTA soutient via le projet Data4Ag des coopératives agricoles et organisations paysannes dans les pays ACP pour améliorer les services agricoles par la collecte et la gestion des données agricoles. Le projet AgriTIC, avec l’organisation FEPA/B au Burkina Faso, a débuté en 2017 et a déjà permis de recueillir les informations de 2 000 exploitations agricoles.

par

Foodlocker, basée au Nigeria, était l’une des 11 start-up gérées par des femmes finalistes du concours Pitch AgriHack 2019 du CTA. Elle s’est finalement distinguée dans la catégorie « Plateforme avancée ». Cette entreprise aide les petits exploitants à accéder à des marchés importants et très rémunérateurs. Jennifer Okoduwa, cofondatrice, explique comment.

par

On dit que l’avenir appartient à la jeunesse. En Afrique, il ne fait aucun doute que l’avenir du secteur agricole du continent se trouve entre les mains des jeunes. Plus de 60 % de la population africaine a moins de 25 ans ; chaque année, entre 10 et 12 millions de jeunes font leur entrée sur le marché du travail et recherchent un emploi.

par

BenBen est une start-up ghanéenne spécialisée dans les régimes fonciers et les titres de propriété fondée en 2015. BenBen utilise la technologie des registres distribués (DLT) pour créer des plateformes numériques servant à sécuriser les transactions financières et foncières sur les marchés africains. L’objectif de BenBen est de développer l’infrastructure digitale pour permettre aux économies africaines d’exploiter tout le potentiel socioéconomique de leurs terres et de créer des marchés fonciers éthiques.

par

Au Kenya, une entreprise sur quatre échoue avant la fin de sa deuxième année d’activité, la moitié ne survit pas au-delà de la cinquième. C’est une préoccupation pour un pays à la population très jeune et au taux de chômage élevé parmi les jeunes. Des entreprises agricoles viables pourraient contribuer à remédier à cette situation. Florissantes, les entreprises agricoles jouent un rôle crucial de création d’emploi, rendent l’agribusiness attrayant pour les jeunes et peuvent aider à réduire le chômage.

par et

Depuis 2016, le CTA collabore avec des associations paysannes du Burkina Faso, des Fidji, du Kenya, du Lesotho, des Samoa, du Swaziland, de Trinité-et-Tobago et d’Ouganda pour mettre en œuvre le projet Data4Ag. L’objectif du projet est d’étudier comment les associations paysannes peuvent profiter de la collecte et de la gestion efficace des données relatives aux petits exploitants pour améliorer les moyens de subsistance de leurs membres.

par

Pour développer des solutions durables aux problèmes du Pacifique et stimuler le sentiment d’appropriation des nouvelles politiques et stratégies, il est essentiel de faire émerger un consensus entre une vaste série d’acteurs. Tel était le message d’un événement organisé en marge de la Semaine de l’agriculture du Pacifique (PWA) 2019 sur le thème « Renforcer la résilience des systèmes agroalimentaires/nutritifs : vers des alliances régionales en faveur de l’action ».