Leading image

Accompagnement des lauréats de Pitch AgriHack par Ernst & Young au Sénégal

Blog

L'initiative AgriHack Talent récompense, puis accompagne les start-up pour mieux accéder aux financements.

© CTA

par

Blog

Quatre start-up sénégalaises ont bénéficié d’un coaching et d’un accompagnement à l’établissement d’un plan de croissance par Ernst & Young, dans le cadre de l’initiative AgriHack Talent. Retour sur un projet pilote réussi, qui dessine les contours d’une collaboration fructueuse entre le CTA, un cabinet de conseil mondialement reconnu et des jeunes entreprises prometteuses.

L’objectif du partenariat entre le CTA et Ernst & Young (EY) était de renforcer les capacités en matière de gestion entrepreneuriale de quatre start-up sénégalaises, dont trois ont participé au concours Pitch AgriHack, en 2016 et 2017 :

  • Sooretul, une entreprise de vente en ligne de produits agroalimentaires locaux, qui offre également d’autres services liés aux TIC aux coopératives agricoles féminines ;
  • BaySeddo, une plateforme d'investissement et d’appui à la production agricole ;
  • Aywajieune, une plateforme spécialisée dans la distribution de poissons et fruits de mer ;
  • Mlouma, une structure qui connecte les producteurs agricoles et les acheteurs grâce au numérique.

Un accompagnement au développement entrepreneurial

Chaque entreprise a eu le droit à un coaching de cinq jours, comprenant une évaluation de performance réalisée grâce à l’outil d’évaluation de PME, SMEAT, de EY. Le diagnostic, établi par les experts d’EY, a permis d’évaluer forces et faiblesses des start-up et leur niveau de maturité selon cinq critères :

  • L’équipe (implication des membres, pluralité des profils, répartition des tâches) ;
  • La proposition de valeur, son adéquation aux besoins du marché cible et la formulation de l'offre ;
  • La maîtrise des processus métier (gestion des opérations) ;
  • La gestion comptable et financière, comprenant notamment les dépenses d’exploitation (OPEX), les dépenses d’investissement (CAPEX), la politique des prix, la valorisation de l’entreprise, les stratégies en matière de recherche de financement pour la croissance de l’entreprise etc.
  • La dynamique « Marché – Clients », analysant notamment les relations avec les clients actuels, le développement de la clientèle, le marketing, le cadre juridique.

Un plan de croissance sur un an est élaboré pour chaque entreprise avec des recommandations pour améliorer leurs pratiques entrepreneuriales, le modèle économique, le développement du chiffre d’affaires et l’augmentation durable des bénéfices ; un plan de suivi en ligne mis en place.

Les quatre start-up ont eu une note finale au-dessus de la moyenne, confirmant leur potentiel et les succès déjà rencontrés. Selon EY, leur performance se situe dans la moyenne des jeunes pousses évaluées dans d’autres pays. Cependant, les start-up ont encore cruellement besoin d’appui : elles évoluent dans des environnements entrepreneuriaux difficiles. EY a observé de grandes difficultés en matière d’accès au financement, notamment pour mettre en œuvre de manière optimale les plans de croissance établis, ainsi que des points d’amélioration en matière de stratégie.

Cette collaboration illustre bien que l’initiative AgriHack Talent ne se limite pas à l’organisation de concours ponctuels. Il s’agit d’un programme avec différentes activités de renforcement de capacités, y compris en matière de gestion financière et de développement entrepreneurial.

Faciliter l’accès au financement

Plusieurs actions visent également à améliorer l’accès aux financements. Le concours Pitch AgriHack constitue en lui-même une opportunité d’obtenir un capital-amorçage : les gagnants reçoivent entre 5 000 et 15 000 €. En plus de ces subventions, différents avantages (publications, participation à des événements, réseautage, etc.) sont offerts aux start-up, lauréates ou non. Nous donnons également la possibilité à certains entrepreneurs de participer à des évènements (rencontres régionales ou internationales, évènements B2B) au cours desquels ils peuvent entrer en contact avec des acteurs du développement et surtout des investisseurs.

Un bilan positif

EY est un cabinet de conseil international dont l’expertise est reconnue à travers le monde. Cette collaboration constituait une formidable opportunité pour les start-up de bénéficier de conseils d'experts, disposant d’une connaissance approfondie du contexte ouest-africain.

L’impact concret de l’accompagnement se déjà ressentir. Pour Bayseddo, le plan de croissance élaboré avec EY a contribué à convaincre la délégation générale à l’Entreprenariat rapide (DER) de la Présidence de la République du Sénégal d’investir 100 000 € dans l’entreprise et à mieux se projeter vers l’avenir. « Nous avons une vision plus claire de notre business model et du marché, avec une meilleure segmentation des clients, et nous connaissons mieux les profils à recruter. L’accompagnement d'EY nous a également permis d’avoir un modèle plus scalable et de faire un phasage plus précis pour définir les actions à mener », détaille Mamadou Sall, fondateur de Bayseddo. Quant à Awa Caba, directrice générale de Sooretul, le plan de croissance mis en place avec EY l’a aidé à préparer différents dossiers et à ainsi décrocher une récompense de 100 000 $ (environ 89 000 €) lors de l'édition 2018 du African Entrepreneurship Award (AEA), organisé par BMCE Bank of Africa.

L’intérêt de la méthodologie proposée par EY est qu’elle repose sur une évaluation des start-up sur des critères précis et pertinents pour toute jeune pousse qui veut pouvoir se frotter à la concurrence. L’utilisation de cet outil permet au CTA de mieux comprendre les faiblesses, potentialités et besoins des start-up avec lesquelles nous collaborons. Nous espérons donc pouvoir après cette phase pilote, étendre la collaboration avec EY, et en faire profiter de nouvelles start-up, notamment les lauréats de Pitch AgriHack 2018 et 2019.

Farmignite : susciter une passion pour l’agriculture

par

Farmignite offre aux investisseurs la possibilité de financer des exploitations agricoles, d’autonomiser les petits agriculteurs et de partager leurs revenus. L’entreprise contribue ainsi à accroître la productivité agricole au Nigeria, à réduire les importations alimentaires et à augmenter les revenus des agriculteurs et des investisseurs.

Pitch AgriHack 2019: Finalists announced

par

The stage is set for the 2019 iteration of the Pitch AgriHack competition. 20 judges have completed the evaluation of semi-finalist start-ups and have selected the finalists. The judges are industry experts (ICT and agriculture), entrepreneurs and investors coming from Africa and beyond.

Les demi-finalistes de Pitch AgriHack 2019 connus

Les demi-finalistes de l’édition 2019 du concours Pitch AgriHack, qui récompense les jeunes entrepreneurs en technologies de l'information et de la communication pour l'agriculture (TIC4Ag), sont connus. Le concours soutient les entrepreneurs par le renforcement des capacités et le financement afin d'accélérer l'emploi des jeunes et la transformation de l’agriculture.

Une idée d’agro-entreprise mais pas d’argent ? Soyez créatif !

par et

Vous êtes convaincu d’avoir trouvé un concept génial de start-up agricole. Mais qu’en est-il du financement ? De jeunes agripreneurs nous prouvent qu’il n’y a pas qu’une seule manière de trouver des fonds pour concrétiser un business plan : la nécessité est la mère de l’invention !

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!