Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Farmignite : susciter une passion pour l’agriculture

Blog

Farmignite offre aux investisseurs la possibilité de financer des exploitations agricoles, d’autonomiser les petits agriculteurs et de partager leurs revenus.

© farmignite

Blog

Farmignite offre aux investisseurs la possibilité de financer des exploitations agricoles, d’autonomiser les petits agriculteurs et de partager leurs revenus. L’entreprise contribue ainsi à accroître la productivité agricole au Nigeria, à réduire les importations alimentaires et à augmenter les revenus des agriculteurs et des investisseurs.

Un an après avoir remporté le concours Pitch AgriHack 2018, l'équipe de farmignite a plus que doublé de taille – passant de 5 à 13 personnes – et est parvenue à renforcer les capacités d'une douzaine de petits exploitants agricoles en les initiant aux techniques agricoles modernes.

Farmignite est née de la volonté de faciliter la pratique de l’agriculture pour tous les travailleurs du secteur, y compris la diaspora nigériane, et se donne pour mission d’améliorer directement le bien-être des petits agriculteurs. Nous croyons en effet en un monde où chacun a accès à la technologie et peut ainsi cultiver des produits alimentaires, gagner un revenu stable et contribuer à la croissance économique. Notre société assure la gestion des exploitations de ses clients et leur épargne ainsi cette tâche. Nous avons pu ainsi prouver que nous augmentons les rendements jusqu’à 20 % par rapport aux niveaux habituels.

Nous avons lancé notre plateforme web, qui offre des possibilités d'investissement agricole (agriculture collaborative) et de formation, ainsi que des services de conseil, en mars 2018. Six mois plus tard, le site comptait déjà 129 investisseurs agricoles : nous avions réussi à attirer l’attention de professionnels très occupés qui ont déclaré apprécier l’idée de pouvoir posséder des terres agricoles sans devoir en assurer la gestion quotidienne sur place.

Grâce aux services de notre application en ligne, les utilisateurs professionnels peuvent développer des cultures commerciales à des prix inférieurs à ceux du marché, avec des méthodes de paiement flexibles, depuis leur domicile, en se connectant à leur appareil numérique. Notre plateforme web est bien structurée et permet aux clients de recevoir le retour des agriculteurs sur leur dashboard. Nous proposons en outre un système de paiement flexible, ce qui permet aux clients de choisir entre un paiement unique ou échelonné, selon leur capacité financière. Le paiement peut être effectué en ligne, par virement bancaire ou par argent mobile. Dès que le paiement est confirmé par le comptable, notre service marketing/relations clientèle envoie un courriel au service des opérations agricoles l’informant des services et produits payés par le client et, dans un délai d'une semaine, les travaux commencent sur les terres agricoles du client.

Faire évoluer la stratégie d’entreprise

Farmignite était l’un des lauréats du Pitch AgriHack 2018, un concours qui récompense les meilleures start-up en phase de démarrage. Elle a ainsi reçu un prix, très apprécié, d’un montant de 5 000 €. Nous avons aussi beaucoup apprécié la formation sur la propension à investir, organisée conjointement par le CTA et Suguba durant le Forum de l’agriculture verte en Afrique (AGRF) 2018, ainsi que les nombreuses formations et services d’accompagnement dont nous avons bénéficié et dont nous bénéficions toujours en tant que participant au concours PitchAgriHack.

Un mois après avoir reçu le prix, notre jeune équipe composée de cinq jeunes fondateurs et quatre contractuels a participé à une réunion intensive de 5 jours consacrée au brainstorming et à la réorientation de la stratégie. L'équipe a pu analyser quelques-unes des causes expliquant la lenteur de notre croissance grâce aux connaissances acquises lors de la finale du Pitch AgriHack 2018. Nous avons ainsi pu redéfinir notre proposition de valeur pour atteindre un public plus large.

Avant de recevoir le prix, farmignite a dû faire face à quelques difficultés, comme le développement de la confiance dans la marque et l’impatience des clients. Le prix du CTA a amélioré la visibilité de notre entreprise, en « faisant notre publicité » et 2019 s’annonce donc bien remplie : 260 investisseurs agricoles sont à présent enregistrés sur la plateforme, nos revenus se sont élevés à 5 104 705 NGN (environ 12 500 €) et nos activités couvrent désormais quatre Etats du Nigéria. Notre site a lui aussi profité de cette (r)évolution : la fonction « mise à jour exploitations » a été améliorée, avec l’envoi automatisé, pour chaque mise à jour, des notifications par courriel des agents de terrain aux utilisateurs. Ce n’est pas fini puisque nous allons encore améliorer cette fonctionnalité en y ajoutant l’envoi de notifications par SMS. Enfin, nous avons également inclus une boîte de dialogue afin d’améliorer l’expérience de l’utilisateur.

TechShelta : des solutions d’agriculture sous serre pilotées par la technologie

par

Quatre jeunes Ghanéens, animés par une vision et une passion pour les technologies, se sont donné pour mission de révolutionner l’agriculture dans leur pays. Ce groupe, dont les membres se sont rencontrés en 2018 lors d’un concours d’innovation, a fondé TechShelta. Leur objectif ? Maximiser l’efficacité de l’agriculture sous serre en utilisant des solutions innovantes.

Maziwaplus - Des solutions pour les producteurs laitiers kenyans

par

Selon le Livestock Research for Rural Development (LRRD), la production laitière est le sous-secteur agricole le plus important du Kenya. Cette industrie contribue au produit intérieur brut (PIB) à concurrence d’environ 8 % avec une production de lait annuelle de 3,43 milliards L. Les petits producteurs laitiers représentent jusqu'à 80 % de l’ensemble des producteurs du secteur, ils assurent 56 % de l’ensemble de la production laitière au Kenya, mais leurs activités se heurtent à divers obstacles.

ProFish, une solution attrayante pour les pêcheurs ghanéens

par

Le "Rapport sur la numérisation de l'agriculture africaine, 2018-2019" met en avant le faible taux d’adoption des solutions digitales en agriculture (D4Ag) chez les femmes d’Afrique subsaharienne. Alors qu’elles représentent jusqu’à 50 % de la main-d’œuvre agricole, seulement 25 % d’entre elles environ sont abonnées à une solution D4Ag. Une femme s’emploie à changer la donne au Ghana ; elle utilise et met au point, une solution pour améliorer la sécurité alimentaire. Son nom : Caroline Pomeyie, cofondatrice et PDG de ProFish Ghana Limited.

Trackball Global Technologies - Aider les agriculteurs urbains

par

Trackball Global Technologies, fondée en 2019, est l'une des plus jeunes entreprises nigérianes de fourniture de solutions numériques pour l’agriculture (D4Ag). AgriCo, sa plateforme d'apprentissage en ligne, permet aux agriculteurs urbains de s’initier aux meilleures pratiques agricoles et d’élevage sans sortir de chez eux, grâce à des cours interactifs animés par des experts agricoles.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!