Leading image

ProFish, une solution attrayante pour les pêcheurs ghanéens

Blog

© CTA

Blog

Le "Rapport sur la numérisation de l'agriculture africaine, 2018-2019" met en avant le faible taux d’adoption des solutions digitales en agriculture (D4Ag) chez les femmes d’Afrique subsaharienne. Alors qu’elles représentent jusqu’à 50 % de la main-d’œuvre agricole, seulement 25 % d’entre elles environ sont abonnées à une solution D4Ag. Une femme s’emploie à changer la donne au Ghana ; elle utilise et met au point, une solution pour améliorer la sécurité alimentaire. Son nom : Caroline Pomeyie, cofondatrice et PDG de ProFish Ghana Limited.

Nous avons fondé ProFish en 2018 avec l’objectif de promouvoir la sécurité alimentaire. Comment ? En mobilisant les technologies pour transformer le secteur de la pêche en collaboration avec des pêcheurs des zones rurales. L’entreprise est née du souhait de ses fondateurs de faire de la pêche un espace dynamique exploitant les technologies, capable d’apporter des solutions aux défis de ce secteur. L’équipe est constituée de quatre experts, spécialisés dans le domaine de l’agriculture, de la logistique, de la communication et du développement de logiciels.

ProFish, une solution gagnante sur toute la ligne

Une étude de marché de plusieurs mois sur le secteur ghanéen de la pêche nous a permis d’identifier deux problèmes majeurs pour les pisciculteurs du pays : l’accès au marché et les pertes post-capture. Pour les aider, notre société a développé Lojaanor, une plateforme numérique sectorielle qui leur permet de vendre directement le produit de leur pêche aux clients.

Un numéro de téléphone suffit pour avoir accès à notre service. Les pêcheurs, en composant un code avec leur téléphone portable, peuvent enregistrer leurs prises sur la plateforme. Ce même code est utilisé par les clients qui souhaitent passer une commande de poissons. Grâce à un partenariat avec une entreprise de logistique, les poissons et les crustacés peuvent être livrés directement aux clients. Notre clientèle se compose de restaurants, d’entreprises de transformation et de particuliers. Lojaanor est une solution gagnante sur toute la ligne puisqu’elle assure des débouchés aux pêcheurs tout en permettant aux clients de se procurer du poisson au moment où ils le souhaitent. Après un an d’activités, ProFish a déjà fidélisé 135 clients.

Pitch AgriHack, une plateforme pour la croissance

Start-up active depuis peu, ProFish recherche en permanence des possibilités de se faire connaître et de développer ses activités. C’est via Agro Innova, lauréat du Pitch AgriHack 2018, qu’elle a découvert ce concours organisé par le CTA. L'entreprise, basée elle aussi au Ghana, développe une série de plateformes logicielles visant à accroître l’efficacité et améliorer la productivité tout au long de la chaîne de valeur agricole. À ce jour, Agro Innova a déjà formé plus de 1,3 million d'agriculteurs, expédié plus de 50 000 caisses d'œufs et convaincu plus de 3 000 aviculteurs. Nous étions étonnés par la croissance de cette entreprise et les perspectives potentielles pour ProFish, nous avons donc anticipé le lancement de l’édition 2019 du Pitch AgriHack et envoyé notre candidature. Nous avions en effet deux raisons d’y participer, nous hisser parmi les lauréats et disposer d’une importante plateforme pour faire connaître notre entreprise et stimuler sa croissance.

Le processus de sélection des finalistes a été très exigeant, en raison du nombre de start-up africaines candidates qui font du travail tout aussi remarquables dans le secteur agroalimentaires. Nous étions déjà fiers d’avoir été sélectionnés et d’avoir ainsi accès à de très nombreuses connaissances et une plateforme nous assurant une grande visibilité. La formation supplémentaire reçue lors du Forum pour une révolution verte en Afrique, en particulier la session de renforcement des capacités, nous a aidés à identifier le stade de développement de notre entreprise et le type de financement ou les possibilités d'investissement disponibles, et à prendre conscience de l’importance de préparer un solide business model. Nous avons également appris comment mobiliser des capitaux.

Pitch AgriHack offre aux jeunes entrepreneurs le soutien dont ils ont besoin : renforcement des capacités, accès aux capitaux et formidables possibilités de réseautage. Notre enthousiasme était d’autant plus grand que ce concours se concentrait sur le secteur de l’agriculture. L'Afrique possède en effet de vastes terres arables mais aussi de très importantes ressources qui pourraient nourrir la planète. La mobilisation des technologies et de la capacité d’innovation de la jeunesse sont les meilleures pistes pour promouvoir l'entrepreneuriat et améliorer la sécurité alimentaire.

Après avoir réussi les différentes phases du concours, nous avons eu la joie d’apprendre que nous avions décroché le prix de la Banque mondiale dans la catégorie Start-up au stade précoce. L’expérience a été particulièrement instructive et d’autant plus positive que nos efforts ont été couronnés de succès.

ProFish investira le prix en espèces de 7 500 € dans le développement d’une plateforme de commerce en ligne intégrée et d’un système de gestion des commandes des clients, ce qui devrait assurer sa croissance future. Nous travaillons actuellement avec des agriculteurs du sud du Ghana et nous souhaitons aussi étendre nos activités à d’autres régions du pays. En termes de développement de produits, la prochaine étape sera la conception d’une solution de gestion pour les exploitations piscicoles.

Trackball Global Technologies - Aider les agriculteurs urbains

par

Trackball Global Technologies, fondée en 2019, est l'une des plus jeunes entreprises nigérianes de fourniture de solutions numériques pour l’agriculture (D4Ag). AgriCo, sa plateforme d'apprentissage en ligne, permet aux agriculteurs urbains de s’initier aux meilleures pratiques agricoles et d’élevage sans sortir de chez eux, grâce à des cours interactifs animés par des experts agricoles.

Jaguza Tech, pour simplifier la gestion du bétail

par

Un jeune garçon ougandais voulait aider les éleveurs de son pays à améliorer, moderniser et simplifier la gestion du bétail. Il a concrétisé sa vision et gère aujourd’hui Jaguza Tech, une entreprise internationale, qui a le potentiel de changer la vie d’innombrables acteurs de la chaîne de valeur agricole.

Une start-up nigériane fait accéder les petits exploitants au potentiel des grands marchés

par

Foodlocker, basée au Nigeria, était l’une des 11 start-up gérées par des femmes finalistes du concours Pitch AgriHack 2019 du CTA. Elle s’est finalement distinguée dans la catégorie « Plateforme avancée ». Cette entreprise aide les petits exploitants à accéder à des marchés importants et très rémunérateurs. Jennifer Okoduwa, cofondatrice, explique comment.

Smart Brooder : de l’espoir pour le secteur avicole kényan

par

En août 2014, après avoir subi de lourdes pertes, un groupe d’étudiants ingénieurs qui s’étaient lancés dans l’aviculture ont eu une idée qui allait non seulement sauver leurs animaux, mais aussi aider des centaines de petits éleveurs de volaille kényans.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!