Leading image

myAnga, une application pour améliorer la résilience des éleveurs nomades au changement climatique

Blog

Blog

Les phénomènes météorologiques extrêmes – conséquence du changement climatique – peuvent être dévastateurs et souvent, aggraver la situation déjà difficile dans les régions arides et semi-arides. Le changement climatique met ainsi en péril les moyens de subsistance des ménages de ces régions, en particulier de ceux qui vivent de l’élevage et de ses produits.

Dans ce contexte, le gouvernement et les partenaires du développement sont régulièrement appelés à fournir une aide alimentaire mais une telle assistance ne constitue pas une solution durable, en raison notamment de la croissance démographique en Afrique. Pour relever le défi persistant du changement climatique, le gouvernement kenyan a conçu la stratégie Ending Drought Emergencies (EDE).

La stratégie EDE s'appuie sur la politique nationale de développement durable pour le nord du Kenya et autres terres arides. Par le biais de celle-ci, le gouvernement kenyan s’engage à mettre fin, d’ici 2022, aux terribles souffrances provoquées par la sécheresse en initiant une stratégie à deux axes. Le premier volet de la stratégie vise à renforcer les bases de la croissance et du développement, le second à renforcer le cadre institutionnel et financier pour la gestion des risques de sécheresse (GRS). Le cadre GRS s’inscrit dans un changement de paradigme visant à intégrer des mécanismes de réponse rapide aux risques climatiques, à assurer et à améliorer la diffusion à plus grande échelle des services existants, à utiliser des approches fondées sur le marché et à promouvoir une plus grande complémentarité des interventions dans des domaines distincts (comme la réduction des risques de sécheresse, l'adaptation au changement climatique et la protection sociale).

Le CTA s’est inspiré du cadre GRS pour concevoir et structurer le projet CLI-MARKEnhancing Market Response to Resilience in Livestock Value Chain in Eastern Africa », Améliorer la réponse du marché à la résilience dans la chaîne de valeur de l’élevage en Afrique de l’Est), qui s’appuie sur les systèmes de marché pour améliorer la résilience des communautés d’éleveurs-nomades. Le projet reconnaît l'importance de l’accès à des données météorologiques en temps réel, qui permettent aux éleveurs de prendre des décisions bien documentées, fondées sur les prévisions météorologiques. Il mise sur les technologies numériques pour diffuser à grande échelle les solutions et les adapter. L’application myAnga (« ma météo », en swahili) est l’une des plateformes de services d’information agrométéorologique développées dans le cadre du projet CLI-MARK. Elle comprend un tableau de bord web et un service de conseils hebdomadaires en temps réel via sms sur les conditions météorologiques et les stocks fourragers, disponible sur abonnement.

L'application a été développée par Amfratech, une entreprise de télécommunications et de technologies de l'information et de la communication. Elle utilise les données météorologiques de aWhere, un fournisseur américain de services d'informations agrométéorologiques en quasi temps réel, qui bénéficie du financement du CTA pour ce projet. L'application commence à susciter l'intérêt des éleveurs nomades et d’autres acteurs associés à la gestion de la sécheresse, notamment le gouvernement kenyan et les partenaires du développement.

L'application mobile myAnga est disponible gratuitement sur Google Play Store, en anglais et en swahili. Elle communique aux abonnés les observations météorologiques quotidiennes des sept derniers jours, les prévisions météorologiques au jour le jour pour les sept prochains jours, la distribution des précipitations au cours des 30 derniers jours ainsi que les conditions d'humidité et de sécheresse prévues. L'application mobile est actuellement à l'essai au Kenya et les informations météorologiques exploitables couvrent les comtés de Marsabit et d'Isiolo. myAnga se caractérise par une interface de conception simple, qui permet de naviguer facilement d’un écran à l’autre. Elle est donc particulièrement conviviale. Il s’agit de la première application mobile du Kenya qui permet aux utilisateurs d'avoir accès à des informations et des conseils météorologiques élaborés par des agro-météorologues expérimentés et personnalisés en fonction de la circonscription du comté. Il s’agit donc d’une innovation qui devrait changer la donne en offrant aux communautés d’éleveurs nomades du Kenya des informations météorologiques simples mais ayant potentiellement un réel impact. Grâce à myAnga, les éleveurs nomades ont accès à des données météorologiques précises qui leur permettent de prendre des décisions mieux documentées pour faire face aux conditions climatiques difficiles et imprévisibles.

Engager les femmes dans l’agriculture intelligente face au climat

par et

La production agricole doit augmenter au moins de 50 % d’ici les 30 prochaines années pour faire face à la croissance démographique et à l’évolution des habitudes alimentaires. Ces phénomènes entraînent un accroissement de la demande de fruits, de légumes et d’aliments riches en protéines. C’est déjà un défi colossal, mais les incertitudes climatiques et le fait que les agriculteurs sont de plus en plus exposés au risque de sécheresse, d’inondation et autres épisodes dévastateurs le rendront encore plus difficile à relever.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!