Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Digitalisation

Socio-economic impact and acceptance study of drone-applied pesticide on maize in Ghana

par et

The general consensus among agricultural stakeholders is that smallholder farmers need to become more productive and profitable on a sustainable basis. Unmanned aerial system (UAS) – or drone-based system – services can contribute towards these goals by bringing some of the tools of digital agriculture to agribusiness enterprises, including large and medium-scale holdings, and associations of small-scale farmers growing the same crop on contiguous areas.

par , et

La traçabilité est un enjeu majeur dans le secteur cacaoyer en Côte d'Ivoire. Pour Nitidae, la « blockchain » représente une solution pour lutter contre la fraude et favoriser une production éthique. L'ONG lyonnaise, avec l'appui du CTA et de Gaiachain, a mené de février 2019 à avril 2020, un projet avec une coopérative de la région de la Mé, en Côte d’Ivoire. Enseignements, bénéfices, perspectives : voici un premier bilan de l'expérience « Cocoblock ».

par et

Le COVID-19 poursuit son parcours mortifère aux quatre coins de la planète, l’agriculture et les systèmes alimentaires sont mis à rude épreuve. Les communautés vulnérables des régions en développement, comme l’Afrique subsaharienne, pourraient subir de lourdes conséquences face au risque accru de récession, de pénurie alimentaire, de famine et de malnutrition.

Le sommet Strike Two, une série d'événements destinés à présenter des innovations digitales pour les systèmes agro-alimentaires, a offert au CTA et à ses partenaires un tremplin pour démontrer le potentiel transformateur de la blockchain pour l'agriculture paysanne et mettre en place une communauté mondiale toujours plus large œuvrant à accélérer l’adoption de la blockchain pour l’agriculture.

par , et

Le projet « Suivi des exploitations agricoles familiales au sein des coopératives membres de la CAPAD » financé par le CTA dans le cadre de l’initiative Data4Ag, a pour but d’améliorer les activités de valorisation et de commercialisation des produits agricoles à travers l’utilisation et l’expérimentation des technologies de l'information et de la communication (TIC) au service des producteurs membres de la CAPAD, au Burundi.

par

Une vaste consultation, impliquant notamment le CTA et d’autres parties prenantes, a abouti à l’élaboration d’une note conceptuelle concernant la création d’un Conseil digital international pour l’alimentation et l’agriculture. Une fois mis sur pied, le Conseil adressera des recommandations aux gouvernements et aux autres intervenants concernés pour leur permettre de tirer parti de l’immense potentiel que recèle la digitalisation pour le système agroalimentaire mondial.

par et

Hiveonline est une plateforme digitale qui instaure la confiance financière. Cette jeune start-up coopère avec des ONG, des commerçants et des institutions de microfinance afin de soutenir l’écosystème des petites entreprises. L’objectif est de contribuer au développement des communautés en leur donnant les moyens d’avoir accès au crédit et aux marchés. Entretien avec Sofie Blakstad, directrice et fondatrice de Hiveonline, pour évoquer son initiative et le rôle de la technologie de la « blockchain ».

Farmerline, une entreprise ghanéenne classée en 2015 dans le top 20 des innovations du CTA, aide actuellement 100 000 petits exploitants à devenir des entrepreneurs prospères en leur assurant l’accès aux informations agricoles, aux services et aux marchés. Entretien avec Alloysius Attah, PDG de Farmerline, pour en savoir plus sur les difficultés rencontrées par les entreprises agroalimentaires africaines ainsi que sur les plateformes qui ont contribué à asseoir le succès de Farmerline.

par , et

Personne n’avait prévu les changements ni les évolutions que susciteraient les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les systèmes agricoles traditionnels. Elles les complètent, voire les modifient totalement. Cet article, sur la base de presque 100 numéros du magazine du CTA "ICT Update", examine comment les TIC représentent maintenant l’agriculture moderne et ont stimulé l’accès aux informations agricoles ces 20 dernières années.

par

En 1973, la Tanzanie a annoncé son intention de transférer sa capitale nationale de Dar es-Salaam à Dodoma. Cette déclaration - ainsi que la mise en place d’institutions de premier plan - a favorisé l’expansion de la petite ville de Dodoma, dont la population est passée de 45 000 habitants en 1973 à 410 956 en 2012. Cette évolution se traduit par une augmentation de la demande de terres destinées à diverses fonctions urbaines et agricoles.

par , , et

Le CTA, conscient des opportunités offertes par l’application des drones à l’agriculture de précision, a lancé le projet Transformer l'agriculture africaine - Les yeux dans le ciel pour des technologies intelligentes au sol en 2016 afin d’apporter une assistance technique aux start-up africaines.

par

Pendant 20 ans, ICT Update a suivi et rendu compte de la révolution engendrée par la digitalisation de l'agriculture. Mais comment définir ce concept ? Selon le "Rapport sur la numérisation de l'agriculture africaine, 2018-2019", il désigne « l'utilisation de technologies, d’innovations et de données numériques pour transformer les modèles d'affaires et les pratiques au long de la chaîne de valeur agricole ». Ce numéro, qui sera malheureusement le dernier, met en lumière les dernières initiatives du CTA en la matière, ainsi que leur impact.