Leading image

Les TIC dynamisent l’agriculture aux Samoa

News

Digitalisation

Les petits agriculteurs des îles du Pacifique ont dû se battre pendant des années pour gagner décemment leur vie. Le désintérêt pour le régime traditionnel à base de poissons, de fruits, de tubercules locaux et de légumes frais et l’engouement pour les produits alimentaires importés, bon marché et très caloriques, ont non seulement réduit la demande de produits locaux, mais ont aussi entraîné de graves problèmes de santé, le Pacifique étant une des régions où la prévalence de maladies liées à l’alimentation est la plus élevée au monde.

Parallèlement, les agriculteurs peinent à entrer sur les marchés étrangers à cause de l’isolement des îles du Pacifique.

Toutefois, les choses changent, surtout aux Samoa, où le CTA appuie Women in Business Development Incorporated (WIBDI), une organisation qui met en lien les producteurs locaux avec des hôtels, restaurants et ménages des Samoa, mais aussi de grandes chaînes mondiales, comme The Body Shop et All Goods Organics.

« Les petites économies insulaires ne deviendront jamais des géants de la production alimentaire, capables de rivaliser avec des pays voisins tels que l’Australie », explique Isolina Boto, Responsable de l’Antenne de Bruxelles du CTA. « Mais elles peuvent offrir aux marchés de niche des aliments de grande qualité et des produits haut de gamme, comme l’huile de coco. »

WIBDI utilise une panoplie d’outils novateurs d’ICT4Ag pour relever les défis des petits producteurs locaux. Son application « De la ferme à l’assiette », élaborée avec l’appui du CTA, permet de mettre en contact plus de 1 300 petits agriculteurs avec ceux qui veulent acheter des produits locaux, biologiques pour la plupart. Cette application offre la possibilité de mieux prévoir et commercialiser la production et garantit une offre correspondant à la demande. Les hôtels, restaurants et particuliers commandent sur l’application, qui permet aussi à celui qui cherche un bon repas préparé avec des produits biologiques locaux de trouver son bonheur.

La réputation internationale de WIBDI s’explique largement par sa réussite dans la promotion de l’huile de coco biologique commercialisée par The Body Shop. Le groupe a tant apprécié le produit qu’il a engagé en 2018 des négociations pour doubler ses commandes. Les cosmétiques à base d’huile de noix de coco locale sont désormais commercialisés dans plus de 3 000 magasins dans 66 pays. Ces échanges revêtent une importance énorme pour l’économie des Samoa et le bien-être de centaines de familles de producteurs.

WIBDI a bénéficié d’initiatives numériques au-delà de l’application « De la ferme à l’assiette ». L’organisation dispose désormais de sa propre base de données, conçue avec l’appui du CTA, qui répertorie environ 800 exploitations bio et donne des informations détaillées sur leur situation et système de production. WIBDI utilise aussi des drones pour cartographier les cocoteraies et comptabiliser les cocotiers. Ces outils aident à améliorer la transparence et l’efficience des opérations.

Quant à l’avenir, WIBDI espère que son Organic Warriors Academy, créée en 2016 dans le cadre d’un projet pour l’emploi des jeunes financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec l’appui du CTA, continuera de former les jeunes, en particulier les femmes, et de leur donner accès aux services et aux marchés. WIBDI teste actuellement de nouveaux produits à haute valeur ajoutée sur les marchés d’exportation et envisage d’accroître l’appui à des activités de valorisation au niveau local et d’organiser des foires pour promouvoir l’agritourisme.

Le CTA entend entretenir ses relations avec WIBDI, avec un nouveau projet de grande ampleur en 2018. Ce projet contribuera à faciliter la conception et le déploiement d’un programme plus vaste d’agritourisme dans le Pacifique et prévoit l’organisation de formations techniques, la sensibilisation des consommateurs, le développement des entreprises locales et des initiatives visant à promouvoir l’emploi dans le secteur.  

Emplacement:

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!