Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.

Un projet augmente les rendements et les revenus des petits exploitants ougandais de 70 %

Kampala, Ouganda, 13 février – Un projet du CTA basé sur le big data a permis d’accroître significativement les rendements et les revenus de milliers de petits exploitants ougandais.

Le projet MUIIS (Market-led, User-owned ICT4Ag Enabled Information Services, Améliorer l’autosuffisance des agriculteurs grâce aux services d'informations ICT4Ag axés vers le marché et appartenant aux utilisateurs) propose aux agriculteurs un ensemble de services numériques très ciblés, incluant des informations météorologiques et agronomiques, ainsi que des services financiers, dont des assurances indicielles et des prêts.

Une évaluation rapide des rendements agricoles menée par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), en collaboration avec l’Organisation nationale de recherche agricole (NARO) d’Ouganda, a révélé que les agriculteurs qui ont se sont abonnés au service ont profité d’une hausse importante, allant jusqu’à 67 %, de la productivité de leurs cultures de maïs. Les petits exploitants participants ont aussi augmenté leurs revenus, qui sont passés de 520 $ par hectare à 800 $ après avoir bénéficié du projet, soit une hausse de 70 %.

Dans le cadre du projet, le profil numérique de plus de 250 000 agriculteurs a été établi. Il reprend de nombreuses informations détaillées, telles que la situation géographique de leurs champs, les produits cultivés, la taille de leur ménage et les actifs en leur possession. Cet ensemble de données a été utilisé pour servir de garantie à un prêt de la Fondation Rabobank. Grâce à ce dernier, les agriculteurs peuvent obtenir des fonds, par exemple pour l’achat de semences et d’engrais.

« Nous avons observé que la suppression des obstacles au financement permettait aux agriculteurs d’avoir accès à toute une série d’innovations susceptibles d’améliorer leur productivité et leurs revenus. En établissant le profil numérique des agriculteurs, nous avons réuni le type d’informations dont les institutions financières ont besoin pour évaluer la solvabilité des emprunteurs », déclare Dr Benjamin Kwasi Addom, chef d’équipe TIC4Ag au CTA.

Mark Loos, chef de projet au Netherlands Space Office affirme : « Le projet MUIIS a développé une offre de services qui réduit les risques pour les agriculteurs et leur donne accès au financement. Le projet a atteint de nombreux petits exploitants lors de sa première phase et va désormais chercher à rendre son business model pérenne, afin de permettre à de nombreux producteurs de bénéficier des services proposés. »

A ce jour, plus de 3 200 petits exploitants se sont abonnés au forfait de services MUIIS. Et 628 d’entre eux viennent de toucher la plus haute indemnisation jamais versée par le projet : plus de 27 millions de shillings ougandais (6 400 €) ont été libérés afin d’indemniser les agriculteurs victimes de la sécheresse qui a ravagé les cultures.

Une deuxième phase du projet, qui vise à le transformer une entreprise, est lancée au cours d’un atelier au Golf Course Hotel de Kampala, les 13 et 14 février 2019.

MUIIS a été lancé en septembre 2015 avec le soutien du ministère néerlandais des affaires étrangères, via le programme G4AW mis en œuvre par le Netherlands Space Office. Les autres partenaires de MUIIS sont EARS BV, eLEAF BV, aWhere Inc., AGRA, Mercy Corps, la Uganda Cooperative Alliance Ltd., Uganda National Farmers Federation, AIC et Ensibuuko Technologies.

Pour plus d’informations ou demander une interview, veuillez contacter : Toby Johnson, chef d’équipe Communication, CTA, +31 (0) 6 10 88 50 80, johnson@cta.int.

A propos du CTA

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) est une institution internationale conjointe des Etats du Groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne (UE). Sa mission est d’améliorer la sécurité alimentaire et de renforcer la résilience et la croissance économique inclusive en Afrique, dans les Caraïbes et dans le Pacifique à travers des innovations dans l’agriculture durable. Le CTA opère dans le cadre de l’accord de Cotonou et est financé par l’UE.

Les super plateformes de services numériques : entre opportunités et défis à relever

par

Il existe aujourd'hui des solutions regroupant plusieurs services numériques capables de transformer l'agriculture en profondeur. De séduisantes perspectives s'ouvrent aux petits exploitants, mais attention cependant. Ces nouvelles « super plateformes » sont en effet complexes et leurs impacts doivent être soigneusement évalués avant d'envisager une diffusion à grande échelle en Afrique.

Digitalisation for agriculture: The case of MUIIS Uganda

par

The case of MUIIS project is an epitome of digitalisation for agriculture in which access to digital solutions by smallholder farmers and other value chain actors has led to more efficient operations within the agricultural innovation system, resulting in equal access to finance by women, men, young and old; increased resilience; improved production and income.

D’un projet de digitalisation novateur à une entreprise prometteuse

par

Dans le secteur du développement agricole, la transition d’initiatives couronnées de succès et financées par des donateurs à des entreprises autonomes orientées vers les petits agriculteurs est délicate. Le projet du CTA, intitulé « Améliorer l’autosuffisance des agriculteurs grâce aux services d’informations ICT4Ag axés vers le marché et appartenant aux utilisateurs » (MUIIS), montre que cela est possible.

Solutions intelligentes, prêts ciblés et rendements en hausse

Un des projets numériques les plus novateurs du CTA, le projet Service d’information ICT4Ag axé sur le marché et géré par les utilisateurs (MUIIS), a engrangé de bons résultats en 2018 et aidé de petits agriculteurs ougandais à augmenter leurs rendements et bénéfices. Lancé fin 2015 avec l’appui du ministère néerlandais des Affaires étrangères, le projet MUIIS vise à aider 200 000 agriculteurs ougandais à accroître leurs rendements de 25 % minimum et leurs bénéfices de 20 %.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!