Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.
Leading image

Une start-up des îles Salomon récompensée lors d’un concours des TIC

Blog

Blog

La Malaita Youth in Business Association (MYIBA) est l’un des trois lauréats du concours Pacific Agrihack Lab organisé en décembre 2018 aux Tonga. Ce concours visait à diffuser à plus grande échelle des innovations TIC, nouvelles et existantes, afin d’améliorer les activités économiques tout au long des chaînes de valeur agricoles.

La MYIBA est une association de jeunes, doués pour les affaires, qui vivent dans les zones rurales de l’île de Malaita aux Salomon. Elle réunit des jeunes entrepreneurs qui souhaitent vivre de l’élevage. L’idée est de leur offrir une plateforme de mise en réseau pour l’échange d’informations et d’expériences entrepreneuriales, mais aussi d’inciter plus de jeunes à se lancer dans l’élevage et l’agriculture grâce à MalAgri, une application qui utilise les technologies de l'information et de la communication de manière innovante. Cette application est le fruit d’un effort de collaboration entre plusieurs acteurs, notamment la MYIBA et le programme Youth@Work.

La MYIBA était représentée au concours Pacific Agrihack Lab par Watson Cyrus Anikwai (membre de la MYIBA) et Joseph Hika (membre de la MYIBA et conseiller au sein de l’association) : ils ont affronté 15 autres finalistes de la région du Pacifique. Ce concours avait été organisé dans le cadre du projet Développer les filières locales pour améliorer la nutrition et les systèmes alimentaires durables dans les îles du Pacifique. Le projet, coordonné par le CTA, le Fonds international de développement agricole et l’Organisation du secteur privé des îles du Pacifique (PIPSO), a pour objectif de « renforcer la capacité des gouvernements, des agriculteurs/éleveurs, des organisations du secteur privé et des institutions sous-régionales des îles du Pacifique à élaborer des stratégies et des programmes qui améliorent l’accès à une alimentation saine et nutritive ».

« Cette application, la première de ce type, en est au stade du développement initial et sa conception devrait bientôt commencer. Elle sera lancée par la MYIBA. Cette application, qui bénéficiera du développement et de la diffusion accrue des technologies de pointe et d’un projet du gouvernement d’installation de câbles sous-marin en vue d’un accès plus rapide à internet dans les îles Salomon, assurera un service fiable et c’est donc une bonne chose de préparer et de faciliter sa diffusion », explique Joseph.

« Nos membres sont éparpillés un peu partout sur les 4 225 km2 de la province de l’île de Malaita. A ce jour, ils n’ont donc qu’un accès limité à des informations pourtant essentielles, par exemple sur les marchés, les pratiques agricoles et les diverses opportunités. Cette application devrait leur permettre d’y avoir accès. Depuis 2016, nous aidons les jeunes agriculteurs en leur fournissant ce dont ils ont besoin pour démarrer une exploitation d’élevage : porcinets, clôtures et tout ce qui peut leur être utile pour un élevage. Nous comptons actuellement parmi nos membres 150 jeunes éleveurs porcins », explique Anikwai.

Le plan stratégique de la MYIBA prévoit le développement d’une application en ligne et hors ligne afin de permettre également aux membres non connectés à internet d’avoir accès aux services et aux informations de l’association.

« Nous nous concentrons actuellement sur l’élaboration de nos stratégies de marketing. Cette application, en version en ligne et hors ligne, facilitera le bon déroulement des activités et des programmes. Elle aidera tous les intervenants ainsi que les acteurs de l’ensemble de la chaîne de valeur à améliorer leurs ventes (prévisions et planification) », poursuit Joseph Hika.

La MYIBA a reçu un prix de 5 000 € qui récompense cette application innovante. L’association utilisera cette somme pour développer l’application en vue de l’utilisation par ses membres.

Le développement des logiciels aux îles Salomon a fait forte impression dans la région. Le succès de cette start-up devrait inciter d’autres jeunes intéressés par le développement de logiciels à tester leurs idées auprès de leurs pairs, aussi bien dans la région qu’à l’échelon international.        

MyKana : une application créée aux Fidji et adaptée au contexte local pour améliorer la santé de la population

par

Le parcours Agrihack Lab organisé dans les Tonga du 3 au 6 décembre 2018 a commencé par une collaboration entre le Centre pour l’apprentissage flexible de l’Université du Pacifique Sud (USP) et le Centre national d’alimentation et de nutrition du ministère de la Santé et des Services médicaux des Fidji, une initiative visant à remédier à l’actuelle crise nutritionnelle qui sévit dans le Pacifique.

TraSeable Farms : réinventer le secteur agricole dans les îles du Pacifique

par

En septembre 2018, TraSeable Solutions a eu la chance de participer au concours Pacific AgriHack Lab organisé par le CTA aux Tonga. Notre organisation a présenté sa nouvelle initiative, la plateforme mobile et web intégrée d’accès aux marchés et aux transports pour agriculteurs du Pacifique. Le prix, décerné aux lauréats du concours, est une somme d’argent pour étendre à grande échelle leurs activités et affaires. Cet événement nous a permis de tester nos concepts auprès d’experts en technologies agricoles.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!