Leading image

L’émancipation des femmes dans l’agrobusiness

News

Genre

Les femmes jouent un rôle essentiel dans les activités agricoles. Selon le Pew Research Centre, elles représentent au moins la moitié de la main-d’œuvre dans certains pays africains. Outre leur rôle de productrices alimentaires, elles sont responsables de la préparation des repas dans leur ménage et veillent à la bonne alimentation de leur famille. Cependant, ce sont souvent les hommes, et non les femmes, qui mènent les activités les plus rentables le long des chaînes de valeur agricoles et en bénéficient.

En 2018, le CTA a lancé un nouveau projet, VALUE4HER, qui vise à renforcer les entreprises agroalimentaires de femmes en Afrique australe, de l’Est et de l’Ouest, et dans les Caraïbes. « Je pense que cette initiative fera une vraie différence dans la vie de beaucoup de femmes et les aidera à se lancer dans l’entreprise pour générer le plus de profits », déclare Sabdiyo Dido Bashuna, conseillère technique senior pour les chaînes de valeur et l’agrobusiness au CTA. D’une durée de deux ans, ce projet entend aider 100 grandes entreprises gérées par des femmes à accéder à des marchés à haute valeur ajoutée, ce qui aura un effet positif sur 10 000 moyennes entreprises agroalimentaires et 50 000 femmes.

Le projet se divise en trois composantes. Les deux premières, qui seront lancées en 2019, sont conçues pour aider les entreprises agroalimentaires gérées par des femmes à accéder aux marchés agricoles à haute valeur ajoutée. D’une part, elles offriront aux femmes un accès aux informations sur les marchés et sur les prix et, d’autre part, elles les formeront et leur offriront les compétences nécessaires pour améliorer les performances de leur entreprise.

La troisième composante vise à renforcer les capacités des femmes à gérer et élargir leur entreprise en améliorant leurs compétences, leurs connaissances et leur réseau.

L’une des principales activités de 2018 a été de concevoir et développer un portail numérique d’informations sur l’agrobusiness pour les agripreneuses en Afrique. Ce portail a pour but de combler les lacunes en matière d’informations qui désavantagent les femmes sur les marchés agricoles. Un appel a été lancé pour inviter les entreprises agroalimentaires de femmes d’Afrique de l’Est et australe à s’inscrire. D’ici le début 2019, 350 agripreneuses s’étaient enregistrées sur le portail en cours de construction. Les agripreneuses bénéficieront de services adaptés, allant d’informations sur les marchés et sur les entreprises à des formations ciblées et des modules de développement personnel. En outre, des bailleurs et d’autres prestataires de services commerciaux pourront atteindre ces agripreneuses.

En 2018, le CTA et son principal partenaire sud-africain, l’African Women Innovation and Entrepreneurship Forum (AWIEF), ont organisé un événement international qui a présenté des bonnes pratiques en entrepreneuriat – plus précisément en agripreneuriat – féminin. Ils ont aussi lancé les prix de l’agripreneuse de l’année (Women Agripreneur of the Year Awards, WAYA) de VALUE4HER, qui récompensent les femmes qui ont excellé dans différents secteurs de la chaîne de valeur agricole. La cérémonie de remise des prix a eu lieu au Cap (Afrique du Sud) lors de la 4e conférence de l’AWIEF.

Les trois entreprises gagnantes avaient des tailles et des âges différents. Exotic EPZ Ltd, une entreprise kényane, travaille directement avec des petits producteurs de noix de macadamia et de trois huiles différentes pour maximiser leurs rendements et leurs profits. Elgin Free Range Chickens, créée il y a 20 ans, est désormais l’une des plus grandes entreprises du genre en Afrique du Sud. Agrisolve, au Ghana, collabore avec des petits exploitants pour améliorer leur accès aux intrants et aux technologies, ainsi qu’à des marchés garantis pour leurs produits. Le CTA a remis des trophées, des certificats et d’importants prix en espèces à ces trois lauréats.

Selon Irene Ochem, Directrice générale de l’AWIEF, ces gagnants et les autres candidats servent d’exemple aux autres entrepreneuses. « Les prix ont récompensé des femmes qui ont excellé et fait preuve d’un esprit d’innovation incroyable dans leur entreprise », déclare-t-elle. « Nous espérons que cette cérémonie de remise des prix motivera les personnes déjà actives dans ce secteur à faire encore mieux, encouragera davantage de femmes à se lancer dans l’agrobusiness et contribuera à changer la perception de la capacité des femmes à créer et à développer une entreprise fructueuse. »  

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!