CTA

Plus de 35 ans à l’avant-garde de la transformation agricole

©CTA
CTA Homepage

Changer des vies, avoir un impact

Depuis plus de 35 ans, le CTA démontre amplement comment les innovations agricoles peuvent être documentées, partagées et diffusées à grande échelle afin d’améliorer significativement les revenus, la productivité et la sécurité alimentaire. Le CTA a toujours eu à cœur de nouer des partenariats efficaces pour encourager la transformation agricole durable, en particulier au profit des petits exploitants, piliers de l’économie de nombreux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP)

Les résultats du CTA au service du développement dans les communautés ACP, par le renforcement des compétences des petits exploitants, des agents de vulgarisation, des chercheurs, des jeunes entrepreneurs et des décideurs, sont reconnus et appréciés, et sa réputation n’est plus à faire. A la suite de ces activités de renforcement des compétences, les organisations ont été mieux informées et sont devenues plus autonomes et expérimentées. Elles se sont transformées et ont grandi, tout en améliorant leur efficacité et leur impact.

Une approche intelligente

De taille relativement modeste, le CTA a adapté sa stratégie au fil des ans pour mieux répondre à l’évolution des défis. Se tenant en permanence informée des nouveaux développements, l’organisation a adopté des approches novatrices, comme l’illustrent la priorité rapidement accordée aux TIC et l’introduction de nouvelles technologies pour la fourniture d’informations (par ex. le CD-Rom), et a dispensé des formations sur les radios rurales, le Web 2.0 et les médias sociaux. Ces dernières années, le CTA s’est imposé comme un catalyseur de l’utilisation des technologies numériques, qui rendent l’agriculture plus efficace et intelligente face au climat, et permettent aux agriculteurs d’avoir plus facilement accès aux services de conseil et aux informations sur les marchés.

“Le CTA se démarque réellement de la plupart des autres organisations par sa portée et les nombreux sujets couverts au fil des ans, en particulier pour une si petite organisation.” Ousmane Badiane, directeur pour l’Afrique, Institut international de recherche sur les politiques alimentaires

Grâce aux projets du CTA, de jeunes femmes et hommes visionnaires et ambitieux sont encouragés à se lancer dans l’agriculture et utilisent des innovations numériques pour atteindre des millions d’agriculteurs. Depuis 2016, le CTA a soutenu plus de 1 500 jeunes entrepreneurs du secteur des TIC et a aidé à élaborer le profil numérique de plus de 500 000 petits exploitants, dont des femmes et des jeunes. “Fervent défenseur de la digitalisation, le CTA renforce l’intérêt pour le secteur et présente les solutions qui existent déjà”, souligne Agnes Kalibata, présidente de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique.

Alors que l’accord de Cotonou entre l’Union européenne (UE) et le groupe des États ACP touche à sa fin, le cadre financier et juridique qui soutient le CTA expirera à la fin 2020. Dans cette optique, le CTA a créé des synergies avec des partenaires et des bailleurs intéressés en vue de la poursuite de son travail. L’UE, par exemple, est l’un des principaux investisseurs dans la digitalisation de l’agriculture. Le CTA a directement contribué à la politique de l’UE sur le numérique au service du développement, en particulier en ce qui concerne l’agriculture durable et l’entrepreneuriat, et le CTA espère que son travail servira de base à l’intérêt de l’UE pour ce secteur.

Le CTA disparaîtra peut-être en tant qu’institution, mais son riche portefeuille de précieuses ressources (produits du savoir, bases de données, réseaux étendus…) lui survivra. Le personnel et les partenaires du CTA peuvent être fiers des impacts obtenus, qu’il s’agisse des innovations créées, des réseaux mis en place, des politiques promues ou encore du développement de la numérisation.

© photo: King Baudouin African Development Prize

1

Faire progresser les politiques

Le CTA joue un rôle de premier plan en posant – et en résolvant – des questions cruciales concernant l’avenir de l’agriculture et le développement durable dans les pays ACP. Grâce à son expertise en matière de connaissances, d’innovations et de technologies agricoles, le Centre est parvenu à placer ces questions au premier rang des priorités politiques.

Lire la suite
promoting_agribusiness
Encourager les entrepreneurs numériques à moderniser l’agriculture
Révolution numérique : les avantages du regroupement de services
Les drones prennent leur envol en Afrique
Promouvoir la digitalisation et en tirer parti : un atout pour une agriculture de qualité en Afrique
1

Informer et diffuser les connaissances

Parvenir à fournir des informations à 79 pays ACP est un véritable exploit pour une organisation de taille relativement modeste. Le CTA a cependant réussi à être en première ligne de la révolution de la communication en produisant et en diffusant des informations, des connaissances et des produits d’apprentissage afin de documenter l’agriculture des pays ACP.

Lire la suite
knowledge_illustration
Impacts et innovations : un héritage durable
Renforcer les échanges commerciaux : tirer le meilleur parti des marchés
Briefings de Bruxelles sur le développement : une plateforme de promotion des politiques
L’expertise agricole : un lien capital
1

Des partenariats et des hommes

La mise en place de partenariats a été un facteur déterminant du succès du CTA – une institution de petite taille au mandat étendu. C’est en effet en coopérant avec des partenaires que le CTA est parvenu à stimuler la transformation durable du secteur agricole.

Lire la suite
promoting_agribusiness
Renforcement des capacités dans le domaine des données au service de la transformation agricole
Des solutions numériques pour catalyser le changement
Agrotourisme : un programme révolutionnaire
Cartographie pour le changement : le pouvoir de la participation

Jalons et réalisations du CTA

Pendant 35 ans, le CTA a été au premier plan de la diffusion d’informations agricoles et du renforcement des capacités au bénéfice d’un large éventail d’acteurs agricoles et d’organisations des pays ACP. Le Centre a également axé ses efforts sur la promotion de l’innovation, l’autonomisation des femmes et des jeunes et la digitalisation de l’agriculture.

Un dernier mot

Michael Hailu, Director CTA

Pendant plus de 35 ans, le CTA a offert de très précieux services à la communauté du développement agricole et rural des pays ACP.

Créé en 1983, notre Centre s'est employé à préparer l’agriculture de demain et à contribuer à la transformation agricole en assurant l’accès à l’information, en stimulant l’innovation, en partageant des connaissances et en développant les compétences dans les pays ACP. Aux échelons national, régional et international, le CTA a réuni des acteurs du secteur et mobilisé des partenariats uniques afin de faciliter l’échange d’expériences sur des enjeux majeurs et de stimuler les investissements dans l'agriculture.

Ces dix dernières années – à la suite de la crise mondiale des prix des denrées alimentaires – la communauté internationale a réorienté ses efforts sur l’agriculture pour en faire un moteur de la croissance économique, de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans les pays ACP. En 2015, l’adoption des objectifs de développement durable (ODD) – notamment l’objectif n° 2 intitulé “Faim zéro” – a définitivement hissé l’agriculture et la sécurité alimentaire au rang des grandes priorités de l’agenda international. Le CTA a ainsi soutenu la transformation de l'agriculture en donnant aux agriculteurs des pays ACP les moyens d'acquérir les compétences, les technologies et les ressources qui favorisent l'innovation et la réussite. Depuis 2016, en donnant la priorité à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, de la numérisation de l'agriculture et de l'adoption de nouvelles technologies et pratiques agricoles intelligentes face au climat dans les pays ACP, le CTA a amélioré les conditions de vie de millions de petits exploitants. Et, en plus de 35 ans, le CTA a amplement démontré comment les connaissances et les innovations agricoles peuvent être partagées et diffusées à grande échelle afin d’améliorer sensiblement les revenus, la productivité et la sécurité alimentaire.

“Je pense que dans 50 ans on repensera à aujourd’hui et on se dira : Ouah ! Si le CTA n’avait pas favorisé l’accès des petits exploitants aux dernières technologies et aux innovations de pointe dans les pays les plus pauvres du monde, nous n’aurions jamais pu éradiquer la pauvreté et la faim de notre vivant.” Theo de Jager, président de l’Organisation mondiale des agriculteurs

Un héritage durable

Le CTA a joué un rôle clé en attirant l'attention sur des questions importantes liées à l'agriculture des pays ACP. En diffusant des publications et des informations en ligne et en format papier, le CTA a été un modèle en matière de partage de connaissances au bénéfice de millions d’étudiants en agriculture, de chercheurs, d’agents de vulgarisation et d’agriculteurs, dans les pays ACP comme dans le monde entier. Et, dans un certain nombre de domaines – celui de la digitalisation de l’agriculture étant le plus récent –, le CTA a joué un rôle de premier plan en mettant ces thèmes clés au rang des priorités de l’agenda politique. Le CTA est aujourd’hui reconnu comme un leader dans la promotion des TIC pour l'agriculture et a été à la pointe de la transformation vers l’agriculture de précision, en ciblant en particulier les petits producteurs.

Malgré sa taille relativement modeste, le CTA a eu un impact majeur et étendu sur la transformation agricole en diffusant connaissances et innovation. Mais ses interventions n’auraient pu obtenir un tel impact sans sa coopération étroite avec un large éventail de partenaires – des partenariats qui ont également facilité la coopération Sud-Sud et triangulaire. Les généreux financements accordés par l’Union européenne au fil des ans ont quant à eux permis de soutenir ce travail essentiel.

En tant que Directeur, j’ai eu l’immense honneur et privilège de rencontrer un très grand nombre de personnes exceptionnelles et profondément engagées, et de travailler à leurs côtés. Le CTA a quant à lui eu la chance d’être au cœur de nombreux partenariats essentiels. Ce fut pour moi une immense satisfaction de constater à quel point le travail du CTA a fait la différence, en améliorant les conditions de vie et de travail des agriculteurs, des entrepreneurs et des professionnels de l'agriculture, et en particulier des jeunes et des femmes. Dans les années à venir, le CTA aura peut-être cessé d’exister en tant qu’institution, mais la dynamique que nous avons impulsée et notre travail se poursuivront. Nous sommes donc fiers de l’héritage que nous laissons derrière nous.

Michael Hailu

Directeur du CTA (2010-2020)

©CTA

sponsors

LISEZ LA PUBLICATION SUR L'HÉRITAGE DU CTA