Leading image

Le CTA mise sur les jeunes maliens et sénégalais pour renforcer la chaîne de valeur du riz

Blog

Blog

Une première étape clé du projet PEJERIZ a été franchie début octobre 2018. Plus de 300 jeunes maliens et sénégalais, dont près d’un tiers de femmes, ont participé aux ateliers de mobilisation organisés par AfricaRice à Saint-Louis, au Sénégal, en juillet 2018, et à Ségou, au Mali, en octobre 2018.

Ces ateliers ont permis de sensibiliser une partie des jeunes des zones rurales sélectionnées par le projet aux opportunités offertes par la filière riz en termes d’emploi et de génération de revenus. Les domaines d’affaires présentés couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur du riz, de la production de paddy (riz brut non décortiqué) à la transformation, la commercialisation et à la prestation de services - conseils, services mécanisés. Selon Dr Mandiaye Diagne, coordinateur régional du projet PEJERIZ, l’appel à manifestation lancé en amont de ces ateliers a reçu un très grand nombre de candidatures témoignant ainsi de l’intérêt porté par les jeunes aux métiers de la filière riz. La chaine de télévision nationale du Mali, l’ORTM, a aussi relayé l’information au niveau national.

A l’issu de ces ateliers, 200 jeunes maliens et sénégalais ont été sélectionnés par l’équipe d’AfricaRice pour bénéficier d’une série de formations couvrant les aspects suivants :

  • Entrepreneuriat - planification, gestion financière, gestion de crédits, prise de décision ;
  • Gestion intégrée de la culture du riz ;
  • Commercialisation du riz ;
  • Prestation de services le long de la chaîne de valeur du riz.

Les formations, débutées en octobre 2018 au Sénégal puis au Mali, devraient se terminer d’ici la fin de l’année 2018. Sur ces 200 jeunes formés, environ 80 jeunes porteurs de projets d’entreprise les plus prometteurs vont être sélectionnées par AfricaRice. Ils/elles recevront un soutien financier et une formation sur un an afin de concrétiser leurs projets.

La FSAD a, de son côté, déjà commencé à accompagner la création de dix CEMA dans les deux pays et projette d’en créer un onzième au Mali d’ici 2019. A ce jour, les CEMA ont recruté et formé 45 jeunes APS pour diffuser les conseils RiceAdvice. Des activités de sensibilisation dans les bassins de production ont aussi été organisées si bien que plus de 470 riziculteurs ont été déjà exposés à l’outil RiceAdvice à ce jour.

Emplacement:

Tître

Digitalisation de l’agriculture : les jeunes à nouveau séduits par l’agriculture grâce aux nouvelles technologies

par

On dit que l’avenir appartient à la jeunesse. En Afrique, il ne fait aucun doute que l’avenir du secteur agricole du continent se trouve entre les mains des jeunes. Plus de 60 % de la population africaine a moins de 25 ans ; chaque année, entre 10 et 12 millions de jeunes font leur entrée sur le marché du travail et recherchent un emploi.

Finalisation des projets de création d’entreprise des jeunes dans le cadre du projet PEJERIZ

par

AfricaRice, la Fondation Syngenta et le CTA ont lancé en mars 2018 le projet PEJERIZ - « Promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes et la création d’emplois dans la filière du riz en Afrique de l’Ouest ». Après des ateliers de mobilisation et de formation courant 2018, la phase de sélection des projets et « business plans » a eu lieu au cours du premier trimestre 2019.

Ne pas manquer l'opportunité de travailler avec CTA. Abbonez-vous maintenant!