Jemima Afari-Kwarteng

Conseillère d'entreprise

Stagiaire Agrobusiness au CTA, d'octobre 2018 à septembre 2019

Jemima Afari-Kwarteng

Biographie

Jemima Afari-Kwarteng is a young lady from Ghana, she has a background in agriculture. She did her bachelors in University of Ghana where she studied agribusiness and worked as a research assistant in the Department of Agricultural Economics and Agribusiness. After which she studied Management, Economics and Consumer studies with specialisation in Management of Innovations for a master programme at Wageningen University, The Netherlands.

Articles

par et

En matière d'agriculture intelligence face au climat (AIC), l'expérience nous a appris une chose : les services verts, lorsqu’ils sont fournis de manière isolée, sont inefficaces et produisent des résultats très décevants. En revanche, quand ils sont regroupés dans des « forfaits » adaptés aux besoins des agriculteurs, ils favorisent davantage l'adoption de pratiques climato-intelligentes. Plusieurs exemples, tirés de projets initiés par le CTA, viennent appuyer ces observations.

par , , , et

Toutes les communautés ont des normes sociales, des valeurs culturelles et des croyances spirituelles qui façonnent, définissent et déterminent des normes et des comportements relationnels. Les femmes sont souvent soumises à des normes et des valeurs qui leur sont préjudiciables – une situation qui s’observe dans la plupart des communautés des pays ACP. Il apparaît souhaitable d’examiner comment ces normes et valeurs influencent la participation au secteur agroalimentaire et comment utiliser ces normes socioculturelles au bénéfice des femmes.

par , et

Dans la plupart des pays en développement, l’agriculture est la première source d’emplois en milieu rural. De nombreux jeunes considèrent ce secteur comme une activité relevant de l’ancienne génération et préfèrent l’éviter. Ils migrent souvent en région urbaine à la recherche d’horizons meilleurs. Ici, nous présentons l’expérience fructueuse de deux jeunes agripreneurs du Nigeria et de Jamaïque qui ont lancé des start-up plutôt que de quitter le milieu rural. Leur histoire pourrait inspirer un avenir dans l’agriculture à d’autres jeunes.

Recherche