Améliorer le développement grâce aux coopératives

 

Objectifs

Améliorer le développement grâce aux coopératives (EDC - Enhancing Development through Cooperatives) est un réseau de jeunes consultants africains dirigé par le CTA qui s’emploie à constituer le « capital de gestion » de coopératives agricoles dans toute l’Afrique. Il organise des sessions de formation et propose des services de consultance aux directeurs et gérants de ces coopératives en vue de promouvoir et de faciliter l’intégration des agriculteurs africains dans les chaînes de valeur nationales et internationales.

Le réseau EDC entend de la sorte contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable suivants :

Objectif 1. Pas de pauvreté : éradication de la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.
Objectif 2. Faim « zéro »: éliminer la faim et la famine, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.
Objectif 8. Travail décent et croissance économique : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein-emploi et un travail décent pour tous.
Objectif 10. Inégalités réduites.
Objectif 12. Consommation et production responsables.

Approche

Le réseau EDC est soutenu par l’OCDC, Oxfam, le CIAT, lIFC, la GIZ (Agence allemande de coopération internationale), la FAO, la NCBA-CLUSA et Land O’Lakes International et est accrédité par l’alliance mondiale AMEA. Ses axes sont les suivants :

  • Changement organisationnel en vue de transformer des coopératives communautaires traditionnelles en entreprises coopératives de nouvelle génération.
  • Développement commercial grâce à la création de valeur à long terme pour les coopératives par le biais des acheteurs, des investisseurs, des donateurs et des gouvernements.
  • Numérisation via la collecte et l’analyse de données sur les membres, les services, la gestion et le financement des coopératives.

Activités

Le réseau EDC aide les organisations internationales, les gouvernements, les donateurs, les ONG, les associations paysannes, les investisseurs et les prestataires de services à promouvoir le développement d’une agro-industrie coopérative, respectueuse de l’environnement, viable sur le plan commercial et inclusive sur le plan social.

  • Vulgarisation – Sessions de formation et services de consultance pour directeurs et gérants de coopératives.
  • Recherche – Pour concevoir les outils de formation et de consultance, les évaluer et les améliorer en permanence.
  • Mise en réseau – Pour doper l’emploi et promouvoir l’esprit d’entreprise des jeunes consultants africains.

Impact

  • Depuis 2013, 600 directeurs et gérants de coopératives agricoles ont été formés dans 6 pays (Éthiopie, Madagascar, Malawi, Ouganda, Rwanda et Sénégal). En 2018, des événements axés sur le leadership des coopératives seront également organisés au Malawi et en République démocratique du Congo (RDC).
  • Des services de consultance en gestion ont été fournis à 23 coopératives agricoles au Cameroun, en Éthiopie, au Malawi, en RDC, au Sénégal et en Tanzanie.
  • Des données ont été recueillies au sujet de 1 200 coopératives agricoles dans 10 pays africains. Elles serviront à procéder à des évaluations d’impact pour orienter et appuyer les efforts visant à développer les coopératives en Afrique.