Leading image

Promouvoir la compétitivité des chaînes de valeur agricoles en République dominicaine

Project

Digitalisation

L'agriculture revêt une grande importance sociale et économique en République dominicaine. Ce secteur représente 8 % du PIB du pays, 14 % de la population active et 25 % du total des exportations. Un renforcement de son intégration économique et commerciale avec l’Amérique centrale, les Etats-Unis et l'Europe est cependant absolument nécessaire pour améliorer la compétitivité de ses entreprises rurales et assurer sa participation à des chaînes de valeur à la fois  rentables et durables. La République dominicaine est par ailleurs confrontée à un déclin de son secteur agricole, un problème commun à tous les Etats des Caraïbes depuis une dizaine d’années.

Objectif 

L'agriculture revêt une grande importance sociale et économique en République dominicaine. Ce secteur représente 8 % du PIB du pays, 14 % de la population active et 25 % du total des exportations. Un renforcement de son intégration économique et commerciale avec l’Amérique centrale, les États-Unis et l'Europe est cependant absolument nécessaire pour améliorer la compétitivité de ses entreprises rurales et assurer sa participation à des chaînes de valeur rentables et durables. La République dominicaine est par ailleurs confrontée à un déclin de son secteur agricole, un problème commun à tous les Etats des Caraïbes depuis une dizaine d’années. 

Le projet du CTA axé sur la promotion de la compétitivité des chaînes de valeur agricoles en République dominicaine visait à renforcer les filières « bananes » (exportation) et « bananes plantain » (marché local). Il a aidé les producteurs à adhérer aux bonnes pratiques agricoles (BPA) et à obtenir la certification mondiale de BPA (« GlobalG.A.P ») afin qu’ils puissent satisfaire aux exigences des marchés locaux et d'exportation. 

Approche 

Trois associations de producteurs de bananes du sud de la République dominicaine (COOPPROBATA, ASOPROBADOS et AUHAPRO) confrontées à la faible compétitivité et la faible force commerciale de leur production ont reçu de la banque ADOPEM un soutien financier sous la forme de microcrédits pour la mise en œuvre de bonnes pratiques agricoles. En juin 2016, le projet a réalisé une étude de marché pour déterminer le volume et les caractéristiques de la demande de bananes sur les marchés internationaux et de la demande de bananes plantain au niveau local (secteur hôtelier et grande distribution du pays). Les résultats ont été communiqués aux dirigeants et aux membres des différentes associations associées au projet afin d’orienter leurs efforts et leur production vers des marchés plus lucratifs. 

Le projet a assuré la formation à la certification BPA, y compris aux bonnes pratiques internationales dans ce domaine (« GlobalG.A.P ») afin d’aider les associations à satisfaire aux normes de qualité requises par les marchés du tourisme et de l'exportation. Il a en outre défini les plans stratégiques et opérationnels de COOPPROBATA, ASOPROBADOS et AUHAPRO en vue de la fourniture d’une assistance technique et d’une formation. 

Activités 

Les activités suivantes ont été mises en œuvre pendant la période couverte par le projet, c’est-à-dire de 2015 à 2017 : 

Bénéficiaires

Impact

Partners

Funding partners

Implementing partners

Country focus