Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) confirme sa fermeture pour la fin 2020.

Innovation, développement agricole et liens vers le marché pour les jeunes au Burkina Faso (iDEAL Burkina)

Project

 

Jeunesse

Le secteur agricole est indispensable au Burkina Faso : il représente 54% du produit intérieur brut (PIB) tandis que 86% de l'économie du pays repose sur cette activité. 

Objectif

Le secteur agricole burkinabé n'est que peu modernisé. Deux demandeurs d'emploi burkinabés sur trois sont des jeunes âgés de moins de 25 ans. Quant à ceux qui travaillent déjà, 75 % d'entre eux sont actifs dans le secteur agricole mais beaucoup font face à un manque de perspectives.

Le projet Innovation, développement agricole et liens vers le marché pour les jeunes au Burkina Faso (iDEAL Burkina) doit permettre d'accélérer l'accès au marché pour les jeunes burkinabés et le développement de l'entrepreneuriat agricole par ces mêmes jeunes grâce à l'usage des TIC (technologies de l'information et de la communication). D'une part, l'offre de services proposée par les jeunes entrepreneurs en matière de numérique servira mieux les agriculteurs et agripreneurs. D'autre part, l'utilisation des TIC constituera une véritable opportunité pour les jeunes agripreneurs et agriculteurs dans leur accès au marché.

En somme, le projet iDEAL Burkina entend mobiliser les technologies numériques pour renforcer l’entrepreneuriat agricole au Burkina Faso. De plus, il permet d'avoir une connaissance plus approfondie sur la performance des services d'information et du succès des services numériques appliqués au secteur agricole d'Afrique de l'Ouest.

Approche

Pensé par divers acteurs du secteur agricole et de l'entrepreneuriat burkinabé et s'appuyant sur le modèle iAP (Intra-generational e-agriculture partnership) développé par le CTA, le projet iDEAL Burkina s'articule comme s'ensuit :

L'idée fondatrice de l'initiative est d'installer une collaboration technique et commerciale entre les jeunes agriculteurs et/ou agripreneurs et les jeunes entrepreneurs offrant des services TIC pour l’agriculture (entrepreneurs e-agricoles) pour renforcer l'innovation au service de l’agrobusiness au Burkina Faso.

Pour apporter le meilleur des soutiens à ces jeunes pousses de 18 à 35 ans, le CTA et l'organisation Yam Pukri – experte dans l’utilisation des TIC pour le développement économique, y compris agricole – chargée de mener à bien l'initiative, pourront s’entourer de prestataires e-agricoles d'expérience tels qu'Afrique Verte et son service SIMAgri ou Manobi. Il est également prévu que d'autres organismes et sociétés viennent garnir les rangs des partenaires d'ici la seconde année de l'initiative.

Activités

Durant ces deux prochaines années, le projet iDEAL Burkina va notamment mobiliser des agripreneurs afin de leur prodiguer des formations en bureautique, sur les réseaux sociaux, le marketing, les usages TIC en agribusiness.

Aussi, après un Pitch AgriHack Burkina qui sélectionnera les meilleurs applications et start-ups, entre 5 et 10 jeunes entrepreneurs e-agricoles connaîtront une incubation, des stages d'immersion et une participation à des expositions d'innovations agricoles/TIC. Enfin, les tous meilleurs seront accompagnés afin d'offrir leurs services aux jeunes agriculteurs et entrepreneurs agricoles du Burkina Faso.

Pour s'assurer un meilleur accès au marché et aux conseils agricoles aux jeunes agriculteurs/entrepreneurs agricoles impliqués dans le projet, iDEAL Burkina appuiera l’accès aux services d'information de marché du type SIMAgri.

Impact

Il est attendu que la mise en place de l'initiative iDEAL Burkina permette aux entreprises numériques gérées par des jeunes, mais aussi aux jeunes acteurs du secteur agricole, de se renforcer mutuellement grâce à une synergie de moyens : en partageant des compétences d'innovation en matière d'e-agriculture, en acquiérant de nouvelles compétences en matière d’usage des TIC dans l'agriculture, en améliorant leurs résultats financiers.

En tout, ce sont 400 jeunes burkinabés qui bénéficieront directement de l'initiative iDEAL Burkina, notamment grâce à l'utilisation des services d’information de marché. A plus grande échelle, ce sont 25 000 acteurs professionnels qui bénéficieront de ce projet, parmi lesquels des agripreneurs, des innovateurs, des vulgarisateurs agricoles mais aussi et surtout, une jeune population redynamisée.

A terme, le développement attendu de l'offre des services TIC du secteur agricole doit apporter une multitude de nouveaux usages : des applications innovantes, une collaboration plus fréquente entre les acteurs du marché, des enjeux entre entrepreneurs, agripreneurs et agriculteurs clairement identifiés. De plus, il est également espéré qu'iDEAL Burkina permette la création de nouveaux emplois.

A la Une

avril 24

Launch workshop of the "iDEAL Burkina"

IDEAL Burkina (Innovative Enterprise development and Market Linkages for Young Agripreneurs in Burkina Faso) is a project that intends to mobilise digital technologies to strengthen agricultural entrepreneurship in Burkina Faso. The project will focus on technical and commercial collaboration between young farmers/agripreneurs and young entrepreneurs offering ICT services for agriculture (e-agr…